5 547.57 PTS
+0.10 %
5 547.5
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 440.39
+0.18 %
DAX PTS
13 581.26
+0.87 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Castaner: l'accueil des réfugiés "ne peut plus continuer ainsi"

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
Des membres de l'association Emmaüs distribuent des vivres à des migrants dans un campement Porte de la Chapelle à Paris le 9 mai 2017
Des membres de l'association Emmaüs distribuent des vivres à des migrants dans un campement Porte de la Chapelle à Paris le 9 mai 2017 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

La patron du parti du président français Emmanuel Macron affirme que la France "peut relever le défi de l'intégration des réfugiés", à condition de réformer son système d'accueil qui "ne peut plus continuer ainsi", dans une tribune publiée dimanche.

Face aux critiques suscitées par le projet de loi en préparation sur le droit d'asile, Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche, il invite dans son texte au Journal du Dimanche à dresser "un constat lucide sur notre système d'accueil et d'intégration".

"Les demandes d'asile ont augmenté de 80% depuis 2010", souligne le responsable de LREM, pour qui les conditions dans lesquelles la France accueille les demandeurs d'asile et les réfugiés "ne sont pas dignes". Nous changerons la réalité du droit d'asile "en ayant le courage de remettre à plat toute notre procédure d'asile pour en assurer vraiment l'efficacité", poursuit-il.

La France aura dans les prochains mois "un débat important sur le droit d'asile", qui "sera réussi à trois conditions", note-t-il.

"Il devra d'abord permettre de réformer en profondeur les procédures de demande d'asile. En confortant les moyens de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) et en lui fixant pour objectif de traiter les dossier en moins de deux mois", poursuit M. Castaner. L'Ofpra devra également organiser "des missions" dans les pays de transit "pour mieux maîtriser les flux".

L'accueil de ceux "qui ont vocation à s'installer durablement dans le pays" suppose également d'"éloigner plus systématiquement ceux qui n'ont pas obtenu le droit d'asile", fait-il valoir, rappelant que "seuls 4% des déboutés" font aujourd'hui l'objet d'une mesure d'éloignement.

"La France peut relever ce défi de l’intégration des réfugiés. C’est la conviction du gouvernement, qui s’est saisi avec courage et sans tabou de ce sujet sensible. Parce que notre système d’accueil ne peut plus continuer ainsi", conclut-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS