En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 159.74 PTS
+1.27 %
5 148.00
+1.06 %
SBF 120 PTS
4 122.88
+1.22 %
DAX PTS
11 725.14
+0.96 %
Dowjones PTS
25 478.64
+0.90 %
7 171.32
+1.45 %
1.159
+0.04 %

Castaner confirme qu'il est candidat pour prendre la tête de La République en marche

| AFP | 394 | Aucun vote sur cette news
Christophe Castaner, le 18 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris
Christophe Castaner, le 18 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a confirmé mercredi sur RTL sa candidature pour prendre la tête du parti La République en marche, précisant avoir reçu le soutien d'Emmanuel Macron et excluant de rester porte-parole s'il est élu.

"J'ai échangé bien sûr avec Emmanuel Macron, avec Edouard Philippe, mais aussi (...) avec celles et ceux qui ont accompagné Emmanuel Macron depuis le début", a déclaré M. Castaner après avoir répondu "oui" à la question de savoir s'il était candidat pour prendre la tête de LREM.

"S'il (Macron) m'a choisi et s'il a soutenu ma candidature (...), c'est parce que aujourd'hui j'ai aussi le soutien, je pense, de la base des militants de LREM", a-t-il ajouté. "C'est un challenge absolument extraordinaire", a-t-il dit.

Dans les faits, il reste quelques formalités à accomplir. Il doit réunir ses parrainages (60 adhérents membres du Conseil, dont 30 députés, 3 sénateurs, 10 référents territoriaux et 5 élus non parlementaires) et déposer son dossier avant le 2 novembre. Puis c'est le conseil national de LREM - le parlement du parti - qui l'élira au poste de "délégué général" lors d'une convention le 18 novembre à Lyon.

M. Castaner a précisé qu'il n'y avait "pour l'instant" pas d'autre candidat. "Pour l'instant les candidatures sont ouvertes, moi je n'ai pas formellement déposé la mienne. Il n'y en a pas pour l'instant, mais il y en aura peut-être".

Est-ce qu'il faut une autre candidature ? "On a fait un appel à candidature, donc si certains qui n'ont pas forcément la notoriété que j'ai disent +je suis candidat+, mais qu'on leur dit +oui, mais tu comprends, tu n'es pas assez connu+, c'est pas la peine d'ouvrir la candidature".

A la question de savoir s'il pouvait, une fois élu à la tête de LREM, rester au gouvernement et plus précisément son porte-parole, M. Castaner, qui est également en charge des Relations avec le Parlement, a déclaré : "Je pense que le porte-parole ne peut pas être le représentant d'un des mouvements politiques qui est dans la majorité". Pour ce qui est de rester au gouvernement, "la question ne se pose pas à l'instant présent".

"La fonction de délégué général du mouvement LREM est une fonction bénévole qui implique de toute façon d'avoir une autre activité", a-t-il poursuivi. Par exemple député ? "C'est une autre activité", a convenu M. Castaner.

"Je suis candidat pour être délégué général de LREM, je garderai mes activités ministérielles tant que le président de la République et le Premier ministre m'en confient la responsabilité et évidemment nous aurons cet échange au moment de l'élection si je suis élu à la tête de LREM", a-t-il développé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Le Groupe Renault et Brilliance China Automotive ont signé aujourd'hui à Paris un accord de coopération stratégique pour accélérer davantage la croissance des véhicules utilitaires (VUL) en…

Publié le 16/10/2018

L’équipe de TradingSat.com entrevoit un potentiel baissier sur l'action FAURECIA qui constituera le sous-jacent d’un turbo Put parfaitement adapté (V932S). Ce produit dérivé extrêmement…

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Theraclion a annoncé que le Docteur Alfred Obermayer, investigateur principal de l'essai clinique de traitement des varices par échothérapie en Autriche, avait présenté des résultats…

Publié le 16/10/2018

JC Decaux, spécialiste mondial de la communication extérieur, a signé un protocole d’accord stratégique avec le Département de l’Urbanisme et des Municipalités d’Abou Dhabi (DPM). Une…