5 309.23 PTS
+0.13 %
5 291.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 251.61
+0.01 %
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.04 %
Nikkei PTS
21 736.44
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Carvounas (PS): le "combat" d'un parlementaire "n'est pas dans la rue"

| AFP | 156 | Aucun vote sur cette news
Le député PS Luc Carvounas, le 24 juin 2017 à Paris
Le député PS Luc Carvounas, le 24 juin 2017 à Paris ( Zakaria ABDELKAFI / AFP/Archives )

Le "combat" d'un parlementaire "n'est pas dans la rue", "il est dans l'hémicycle", a martelé le député PS Luc Carvounas, même s'il soutient "tous les mouvements syndicaux qui sont contre les ordonnances" réformant le droit du travail.

"Au Parlement, le groupe auquel j'appartiens a voté à l'unanimité contre les ordonnances Macron/Pénicaud", a souligné sur CNews le député du Val-de-Marne, membre de la direction provisoire du PS.

Le Bureau national du PS a décidé la semaine dernière de "soutenir" toutes les mobilisations contre la loi travail, sans appeler formellement ses sympathisants à défiler ce 12 septembre, à l'initiative de la CGT, de Solidaires et de la FSU.

Quelques jours auparavant, le conseiller régional François Kalfon avait affirmé que le PS serait "aux côtés des salariés" le 12 septembre. "Le 12 septembre, nous participerons à la manifestation", avait aussi dit le même jour Luc Carvounas.

Le Mouvement des Jeunes socialistes a lui annoncé qu'il participerait à la manifestation de mardi.

"Nous soutenons tous les mouvements syndicaux qui sont contre les ordonnances - comme nous au PS - Macron/Pénicaud, et tous les socialistes qui souhaitent, comme le Mouvement des Jeunes Socialistes, se rendre à ces manifestations, ils s'y rendront", a déclaré M. Carvounas.

"Mais un parlementaire, son combat il n'est pas dans la rue. Il est dans l'hémicycle", a-t-il affirmé. "Les syndicats sont dans leur job, dans leur rôle, et les parlementaires d'opposition que nous sommes pareil".

Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à la présidentielle, qui a quitté le PS pour créer le "Mouvement du 1er juillet" (M1717), compte de son côté participer à la manifestation de mardi mais aussi à celle organisée par La France insoumise le 23 septembre.

La maire PS de Lille Martine Aubry a quant à elle regretté "profondément qu'il n'y ait pas d'unité syndicale". "Le 12 je verrai si j'y vais, pas le 23", avait-elle dit mercredi dernier.

"Toutes ces personnalités de gauche (...) ne sont pas parlementaires et elles iront dans la rue si elles le souhaitent", a commenté Luc Carvounas à l'évocation de ces noms.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette d'endettement, hors avances remboursables, s'élève donc à 28,6 ME...

Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette est solide à fin décembre 2017, à 34 ME...

Publié le 22/02/2018

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD Ltd en octobre 2016...

Publié le 22/02/2018

L'offre est formulée à 30 euros/action...

Publié le 22/02/2018

La date d'émission et de règlement-livraison des obligations est prévue pour le 8 mars 2018...

CONTENUS SPONSORISÉS