En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 955.0
+0.93 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
Dowjones PTS
24 594.30
+0.53 %
6 618.99
+1.41 %
1.140
+0.30 %

Carburants: Larcher (LR) pour un mécanisme de stabilisation des taxes

| AFP | 189 | Aucun vote sur cette news
Le président du Sénat Gérard Larcher au Palais du Luxembourg à Paris, le 6 juin 2018
Le président du Sénat Gérard Larcher au Palais du Luxembourg à Paris, le 6 juin 2018 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le président (LR) du Sénat Gérard Larcher a vu mercredi dans les mesures compensatoires à la hausse des prix des carburants proposées par Emmanuel Macron "un premier geste" envers les Français, mais a réclamé un mécanisme de stabilisation des taxes.

Le "vrai problème", au-delà de la grogne des Français contre la hausse des taxes sur les carburants, est celui de "la compréhension entre les Français et l'exécutif". "Et puis il y a une réaction très très française qui est que dès qu'on a un problème, la seule solution c'est la taxe, et dès le moment qu'on a taxé, on construit des usines à gaz pour détaxer", a-t-il ironisé sur Public Sénat.

Il a rappelé que le Sénat en 2017 "avait mis en garde sur la décision de pluriannualité (de la progression des taxes) à un moment où les cours étaient bas". "Il avait dit attention c'est extrêmement volatil et il faut prendre une décision annuelle et en cas d'élévation des cours, il faut stabiliser la taxe", a expliqué M. Larcher.

"On a le projet de loi de finances, c'est le moment de le faire", a-t-il exhorté.

La proposition d'Emmanuel Macron d'étendre la défiscalisation de l'aide au transport mise en place par les Hauts-de-France "est un premier geste, mais le vrai geste c'est l'annualité de la taxe", a-t-il insisté.

Il faut aussi selon lui se poser la question d'"où va cet argent" récolté via les taxes sur les carburants: "cette année on va passer de 13,7 milliards à 19 milliards de recettes et il n'y aura pas plus, à part quelques euros, pour la transition écologique", a-t-il déploré.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Paris, le 21 novembre 2018                                                                                         Le Conseil…

Publié le 21/11/2018

REMY COINTREAULe groupe français de spiritueux publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.source : AOF

Publié le 21/11/2018

S&P Global Ratings a abaissé la note à long terme de l'opérateur de satellites luxembourgeois SES de " BBB- " à " BBB- " et la note à court terme à " A-3 " de " A-2 ". Les perspectives sont…

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société en commandite simple DNCA Finance, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 21/11/2018

S&P Global Ratings a annoncé qu'elle avait abaissé de " BBB/A-2 " à " BBB-/A-3 " la note de crédit à long et court terme de l'opérateur de satellites Eutelsat Communications S.A. et de sa…