En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.02 PTS
-
5 568.00
-
SBF 120 PTS
4 390.49
-
DAX PTS
12 289.40
+0.24 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.07 %
7 905.12
+0.90 %
1.120
-0.09 %

Pollution: Rugy annonce un "nouveau dispositif" pour faciliter la circulation alternée

| AFP | 400 | 5 par 1 internautes
Le ministre de la Transition énergétique François de Rugy le 5 février 2019 à l'Assemblée nationale à Paris
Le ministre de la Transition énergétique François de Rugy le 5 février 2019 à l'Assemblée nationale à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le ministre de la Transition énergétique François de Rugy a indiqué lundi qu'un "nouveau dispositif" pour les véhicules polluants serait mis en place à Paris, avec un déclenchement "beaucoup plus rapide" de la circulation alternée face aux pics de pollution, alors qu'une canicule a démarré en France.

Selon le ministère, ce dispositif vise à déclencher automatiquement des mesures de circulation différenciée en cas de pic de pollution (atteinte du seuil d'alerte, ou dépassement pendant deux jours au moins du seuil d'information).

Les conditions de circulation des véhicules (en fonction des vignettes Crit'Air) seraient en outre plus strictes qu'aujourd'hui, a-t-on ajouté, sans plus de précisions.

François de Rugy doit se déplacer mardi matin avec sa collègue des Transports Elisabeth Borne et le préfet de police de Paris, dans les locaux d'AirParif pour préciser ces annonces.

Les ministres "demandent par ailleurs qu'une telle automaticité soit mise en œuvre dans l'ensemble des grandes agglomérations françaises confrontées au risque de pollution en lien avec les élus locaux concernés", indique le ministère.

Avec des événements comme la vague de chaleur exceptionnelle actuelle, "conséquence indirecte, les phénomènes de pollution de l'air sont aggravés si on ne fait rien", a déclaré M. de Rugy lundi sur RMC et BFMTV.

"Lors des derniers épisodes de pollution de l'air, j'avais demandé au préfet de police de Paris de travailler sur des mesures plus efficaces. Et donc je suis en mesure de vous dire ce matin que nous allons pouvoir annoncer avec le préfet de police de Paris un nouveau dispositif", avec "un déclenchement de la circulation différenciée beaucoup plus rapide", a-t-il ajouté.

Sans donner les détails de la mesure, le ministre a souligné que "dès que nous constaterons un jour où on atteint les seuils d'alerte, on déclenchera la circulation différenciée", avec "des mesures plus restrictives, parce que la circulation différenciée aujourd'hui, elle n'élimine que quelques véhicules polluants".

"En fonction de ce que nous pourrons voir comme effets concrets à Paris, bien sûr que cela devra concerner aussi d'autres villes de France", a-t-il poursuivi.

La maire de Paris Anne Hidalgo réclame régulièrement "des mesures automatiques" de restriction de la circulation des véhicules polluants, lors des pics de pollution en Ile-de-France.

Alors qu'un pic de pollution à l'ozone est attendu mercredi (réaction chimique des polluants à la chaleur), Mme Hidalgo a demandé lundi soir que soit mise en place la circulation alternée. Le président de la métropole lyonnaise a fait de même.

Cette annonce intervient alors qu'une canicule d'une précocité sans précédent doit frapper la France cette semaine, avec des températures qui pourraient dépasser les 40°C. L'alerte canicule niveau "orange" a été déclenchée lundi pour 53 départements.

"La multiplication des phénomènes, des jours, le nombre de jours ds l'année et l'intensification du phénomène, c'est évidemment l'une des conséquences palpables du réchauffement climatique", a souligné François de Rugy.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le groupe Bourbon a demandé la suspension de la cotation...

Publié le 22/07/2019

Stentys a échoué dans le processus de recherche de partenaire stratégique

Publié le 22/07/2019

La progression de 31,9 ME par rapport au même trimestre de l'exercice précédent est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité...

Publié le 22/07/2019

"Les platesformes d'automatisation intelligente tout-en-un et disponibles sur le cloud représentent de nouvelles opportunités pour le marché de l'automatisation"...

Publié le 22/07/2019

CFI n'envisage pas de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI...