5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.11 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La France s'apprête à relancer le projet de canal Seine-Nord

| AFP | 289 | Aucun vote sur cette news
Gérald Darmanin à l'Elysée le 27 septembre 2017
Gérald Darmanin à l'Elysée le 27 septembre 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Le gouvernement s'est déclaré prêt mardi à relancer le projet du canal Seine-Nord, une initiative devant permettre de relier la Seine et le réseau fluvial de l'Europe du Nord, qui était en "pause" depuis le premier juillet.

"Tous les éléments sont sur la table pour trouver une solution pour le canal Seine-Nord Europe", a déclaré la ministre des Transports Elisabeth Borne dans un entretien au Courrier picard.

"Nous avons trouvé un compromis", a complété dans le même journal son homologue du Budget Gérald Darmanin, en référence aux désaccords entre le gouvernement et les collectivités locales qui bloquaient le projet.

"Aujourd'hui, l'État est prêt à avancer avec les collectivités sur la base d'un nouveau montage qu'elles proposent", déclare Mme Borne.

Le canal, long de 107 kilomètres entre Compiègne, près de Paris, et Aubencheul-au-Bac, non loin de la frontière belge, a vocation à être le maillon manquant entre la Seine et le réseau fluvial de l'Europe du Nord, pour le transport de marchandises entre les pays du Bénélux et la région parisienne.

Selon Gérald Darmanin, trois obstacles avaient justifié la suspension en juillet du projet maintes fois repoussé: la "gouvernance", le "financement", et "l'emprunt et les risques".

Le premier a été levé en "régionalisant" la gouvernance de la société de projet, qui deviendra un établissement public local, même si l'Etat conservera une minorité de blocage.

Le deuxième a été résolu en confiant aux collectivités locales le soin d'avancer l'argent nécessaire pour démarrer les travaux en attendant les financements de l'Etat et de l'Union européenne, qui fonctionne "sur factures".

"En échange, l'État confirme le principe du financement d'un montant d'un milliard d'euros", a précisé le ministre. "Il ne s'agira pas de crédits budgétaires, mais de taxes affectées, ce qui permet de responsabiliser tous les acteurs".

Enfin, troisième obstacle "levé", les collectivités locales assumeront "l'emprunt et les risques attenants au projet".

Le canal Seine-Nord faisait partie, comme le tunnel ferroviaire entre Lyon et Turin, de la vingtaine de projets d'instrastructures de transports concernés par la "pause" décrétée par le gouvernement début juillet, alors que 10 milliards d'euros manquent dans les cinq ans à venir pour honorer les engagements pris par l'Etat.

Mme Borne et M. Darmanin font cette annonce le jour où Emmanuel Macron se rend à Amiens, une région dont plusieurs élus locaux sont favorables au projet.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Communiqué de presse Ecully, le 15 décembre 2017   Transfert des actions de Spineway sur le groupe de cotation E2 (offre au public) d'Euronext Growth…

Publié le 15/12/2017

Une partie de l'électricité est achetée par Kimberly-Clark...

Publié le 15/12/2017

Les syndicats du distributeur n'ont pas tous la même stratégie pour la fin de l'année. Mais tous attendent la direction au tournant dès 2018...

Publié le 15/12/2017

La production hydroélectrique augmentera à partir de 2020...

Publié le 15/12/2017

Vincent Bedhome siégera aussi au comité des rémunérations...

CONTENUS SPONSORISÉS