En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 405.88 PTS
-0.21 %
5 409.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 330.23
-0.11 %
DAX PTS
12 690.09
+0.03 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
+0.00 %

Cambadélis: "Il n'y a pas de gouvernement"

| AFP | 292 | Aucun vote sur cette news
Jean-Christophe Cambadélis, ex-Premier secrétaire du PS, le 30 septembre 2017 à Paris
Jean-Christophe Cambadélis, ex-Premier secrétaire du PS, le 30 septembre 2017 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Jean-Christophe Cambadélis, ex-Premier secrétaire du PS, a critiqué lundi la discrétion dans les médias des membres du gouvernement, effacés selon lui derrière la figure d'Emmanuel Macron, allant jusqu'à dire qu'il "n'y a pas de gouvernement".

"Macron a décidé de tout centraliser autour de lui. Il n'y a pas de gouvernement, il n'y a pas de porte-parole. De temps en temps on entend le président de l'Assemblée nationale (François de Rugy). On n'entend pas le parti", a déclaré M. Cambadélis sur Radio classique.

"Au moins, j'avais, moi, de la langue de bois mais j'étais présent dans les médias. Je défendais la politique gouvernementale, malheureusement. Mais là on n'entend rien. Où sont les (Claude) Bartolone, les Didier Guillaume, les (Bruno) Le Roux et que sais-je encore ? Il n'y a rien de cela. Il n'y a qu'un seul homme", a-t-il dit. "L'hyper concentration du pouvoir va provoquer l’hyper-contestation", a-t-il averti.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le titre a buté contre sa moyenne mobile à 50 jours et la borne haute de Bollinger sur un graphique journalier. Le RSI ne parvient pas à dépasser les 50. Retour de la pression vendeuse attendue.…

Publié le 20/07/2018

Covivio (Foncière des régions) gagne 0,23% à 88,30 euros au lendemain de ses résultats du premier semestre. Sur cette période, l’EPRA Earnings a progressé de 5% à 192 millions d’euros,…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…