En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 349.02 PTS
+0.00 %
5 345.50
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 290.51
-
DAX PTS
12 237.17
-
Dowjones PTS
25 558.73
+1.58 %
7 374.29
+0.00 %
1.138
+0.03 %

Calmels (LR) sur Wauquiez: "il n'y a pas un maître et une élève"

| AFP | 193 | Aucun vote sur cette news
Virginie Calmels, photo du 17 mars 2018.
Virginie Calmels, photo du 17 mars 2018. ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

"Il n'y a pas un maître et une élève" mais des dirigeants "qui normalement doivent pouvoir dialoguer, débattre", a réagi lundi Virginie Calmels, n°2 des Républicains, après avoir été recadrée par Laurent Wauquiez pour avoir évoqué un "dysfonctionnement" au sujet d'un tract du parti.

"Je ne crois pas que ce soit manquer de solidarité que de simplement pouvoir avoir sa liberté de penser. C'est pour ça qu'on est venu me chercher. Il n'y a pas un maître et une élève, il y a, à mon avis, des hommes et des femmes qui normalement doivent pouvoir dialoguer, débattre", a déclaré Mme Calmels lors de l'émission "L'Épreuve de vérité" sur Public Sénat, en partenariat avec l'AFP, Radio Classique et Les Échos.

La semaine dernière, Virginie Calmels avait évoqué un "dysfonctionnement" au sujet d'un tract de LR, intitulé "pour que la France reste la France", qui a fait polémique. La n°2 du parti avait indiqué ne pas avoir "validé" ce tract dont elle jugeait le contenu "anxiogène".

Laurent Wauquiez a réagi en lui rappelant les "responsabilités particulières" d'une membre d'une équipe dirigeante. "J'attends de Virginie qu'elle le comprenne", a-t-il dit au Figaro. De son côté, Brice Hortefeux a estimé que Mme Calmels, qui a selon lui "soif de responsabilités", avait "toutes les compétences" pour "comprendre" ce principe.

"Là où c'est intéressant, c'est qu'on a l'impression, dans leurs argumentations à l'un comme à l'autre, que ce n'est pas un dysfonctionnement, que le dysfonctionnement c'est le fait de dire que c'est étonnant que les instances ne se soient pas prononcées. Nous n'avons pas la même vision", a répondu lundi Mme Calmels.

"Ça veut dire quoi un impératif de solidarité ? Quand on vous pose une question, il fallait mentir ?", a-t-elle insisté.

"J'ai noté qu'un certain nombre de fédérations ne l'ont pas tracté. Ça veut dire, il me semble, qu'on aurait pu en amont plus se concerter", a également déclaré Mme Calmels.

"Il y a les anti-Wauquiez qui font de l'anti-Wauquiez primaire. Ce n'est pas mon cas. Je suis légitimiste. Je participe dans cette équipe à la refondation de la droite, tout ce que j'essaie de faire depuis le début c'est d'éviter l'explosion de la droite alors que nous avons des sensibilités différentes".

Laurent Wauquiez a-t-il encore besoin de vous ? "Franchement ce serait incroyable, mais peut-être que c'est possible, de se dire: on a eu besoin de quelqu'un pour gagner une élection pendant trois mois et après on en a plus besoin. Non je n'ai pas ce sentiment-là. Mais peut-être que d'autres ne font pas ce constat", a-t-elle répondu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 16/08/2018

Voluntis présentera cette version améliorée d'Insulia à l'occasion de la conférence de l'AADE - American Association of Diabetes Educator...

Publié le 16/08/2018

Voluntis annonce le lancement d’une nouvelle version d’Insulia, pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre l’application disponible en espagnol. L’ajout de cette langue permettra…

Publié le 16/08/2018

Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de…

Publié le 16/08/2018

RIBERSociété Anonyme au capital de 3 400 483,84 euros Siège social : 31, rue Casimir Perier, 95873 Bezons 343 006 151 R.C.S Pontoise   DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT…