En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
-
5 373.0
-
SBF 120 PTS
4 318.32
-
DAX PTS
12 331.30
-
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.152
+0.31 %

Calan (LR) voit la droite "dans l'opposition pour vingt ans" si sa "fragmentation" continue

| AFP | 237 | Aucun vote sur cette news
Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, lors d'une réunion publique à Morlaix, dans le Finistère, le 30 mai 2017
Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, lors d'une réunion publique à Morlaix, dans le Finistère, le 30 mai 2017 ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Si le "processus de fragmentation" se poursuit à droite, "nous sommes dans l'opposition pour vingt ans", a dit lundi Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, après le lancement d'Agir, nouveau parti créé par des "Constructifs".

Une vingtaine d'élus "constructifs" ont officiellement lancé dimanche leur parti, après que Thierry Solère, initiateur du groupe Constructif à l'Assemblée, a rejoint La République en marche (LREM) en compagnie des ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu.

"Il y a un processus de fragmentation en cours à droite". "S'il se poursuit, nous sommes dans l'opposition pour vingt ans", a déclaré M. Calan sur France 2.

"Les petites chapelles", "il faut éviter qu'elles se multiplient. C'est le sens de ma candidature", a dit l'élu du Finistère, ancien porte-parole d'Alain Juppé.

Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, à Paris le 13 novembre 2017
Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, à Paris le 13 novembre 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

"On peut éviter, mettre un terme à ce processus de fragmentation. Pour cela il y a deux conditions. Premièrement: mettre un terme à l'escalade verbale, de part et d'autre d'ailleurs, qui crée un fossé entre nous. La deuxième condition, c'est de mettre un terme à la dérive du parti, de plus en plus à droite, parce qu'à mesure que cette dérive se poursuit, on crée en quelque sorte les Constructifs de demain", a ajouté M. de Calan.

"Si, petit à petit, une partie de nos amis se sont détachés des Républicains, du navire amiral, c'est parce que nous nous sommes rétrécis politiquement, parce que nous parlons à une frange de plus en plus réduite de notre électorat et nous nous sommes refermés sur un cœur de doctrine de plus réduit. La droite se referme, il faut l'ouvrir", a encore déclaré M. de Calan, citant les "Constructifs" mais également les centristes de l'UDI.

"L'essentiel des forces est toujours dans la grande maison, et c'est là qu'il faut peser", a-t-il dit.

M. de Calan affronte Laurent Wauquiez et Florence Portelli pour l'élection interne à la présidence des Républicains (10-17 décembre).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…