En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 860.79 PTS
-0.31 %
4 859.00
-0.30 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.17 %

"Ca suffit!": Castaner appelle à lever les blocages des "gilets jaunes"

| AFP | 469 | 1 par 1 internautes
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur devant une carte des blocages, le 17 novembre 2018
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur devant une carte des blocages, le 17 novembre 2018 ( Katell PRIGENT / AFP/Archives )

Les évacuations de ronds-points et d'axes routiers bloqués dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes" vont se "poursuivre", a affirmé lundi Christophe Castaner, ajoutant que cette mobilisation devait désormais cesser.

Depuis le début du mouvement, il y a eu "huit morts", a souligné le ministre de l'Intérieur: "Connaissez-vous un autre contentieux social sur ces trente dernières années qui a tué autant de personnes? Je le dis clairement: +Ca suffit!+", a-t-il ajouté en marge d'une visite à Nanterre dans les locaux de la Sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité.

"Ca suffit, pour la sécurité des gilets jaunes, de nos concitoyens, pour la sécurité de nos forces de l'ordre (...). On ne peut pas continuer à paralyser l'économie française, paralyser le commerce dans nos villages, dans nos villes", a estimé Christophe Castaner.

"Nous avons commencé dès la semaine dernière, des ronds-points ont été évacués, nous allons poursuivre cela", a-t-il ajouté, précisant que ces évacuations se dérouleraient "petit à petit", tout en appelant au "dialogue".

Un peu partout en France, des points de blocage étaient levés lundi matin, après une cinquième journée d'action nationale samedi qui a marqué un essoufflement de la mobilisation.

"On n'évacue pas les gilets jaunes mais leurs installations. La directive, c'est de faire en sorte que leurs points d'appui sur les ronds-points soient démantelés. On déblaie les palettes, les pneus... On leur laisse le temps de prendre leurs affaires. Si ce n'est pas le cas, on intervient", ont détaillé à l'AFP des gendarmes de la Drôme où plusieurs interventions étaient menées, notamment à Die, Crest, Donzère et Tain.

A Chatellerault, un rond-point et une sortie d'autoroute occupée depuis un mois ont été évacués, au lendemain d'un incendie d'une statue emblématique de la ville, "La main jaune", située sur ce rond-point. Une enquête sur l'incendie a été ouverte.

Au péage autoroutier de la Barque, près d'Aix-en-Provence, les manifestants qui occupaient les lieux quasiment en continu se sont également repliés sur un rond-point proche de l'autoroute. "On veut reprendre le péage", mais cette fois "on va juste laisser le péage gratuit, recréer une buvette et se mettre sur le côté pour qu'il n'y ait pas de problème de sécurité", affirme l'un deux, Arnaud Ansermier.

"Il n'y a pas d'essoufflement mais plutôt une trêve de Noël, avec les fêtes qui arrivent et le froid aussi qui peut démobiliser certains", estime un "gilet jaune" clermontois, assurant qu'"il y a encore du monde sur les ronds-points", avec "des nouvelles têtes constamment".

"On s'est dit +les ronds-points, ça ne suffit pas+. Il ne faut pas pénaliser les gens et en même temps, il faut des actions pacifistes sinon les CRS nous chargent", souligne Myriem Koufi, manifestante à Arles. Avec cinq autres "gilets jaunes", elle a décidé de se lancer dans une "marche pour le RIC" (référendum d'initiative citoyenne) longue de 850 kilomètres qui les mènera jusqu'à l'Assemblée nationale le 19 janvier.

burs-grd-sva/jt/cb

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Bruxelles va bloquer le projet de rapprochement entre Alstom et Siemens Mobility, qui aurait créé un champion européen du ferroviaire, a appris Reuters auprès de sources proches du dossier. Les…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Casino a annoncé avoir conclu des promesses en vue de la cession de 6 hypermarchés à des adhérents Leclerc, pour une valorisation des murs et fonds totale de 100,5 millions d’euros.…

Publié le 21/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que FinancièreArbevel ont annoncé…

Publié le 21/01/2019

Drone Volt, constructeur français aéronautique spécialisé en drones civils professionnels, annonce la nouvelle livraison d’un drone Hercules 10 aux Etats-Unis, à un groupement de producteurs…

Publié le 21/01/2019

Fort du succès de son étude 3D BroadSeis(TM) de 25 000 km2, qui a donné lieu aux récentes découvertes pétrolières de Boudji-1 et Ivela-1, CGG étend sa bibliothèque de données multi-clients…