5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Budget: les députés LREM exhortés à "corriger le déséquilibre" par des PS

| AFP | 126 | Aucun vote sur cette news
Olivier Faure à l'Assemblée nationale le 4 juillet 2017
Olivier Faure à l'Assemblée nationale le 4 juillet 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Les députés LREM, "à un tournant", ont "la possibilité de corriger le déséquilibre" d'un budget de "cadeaux" aux plus riches et "en trompe-l'oeil" pour le pouvoir d'achat, plaident des députés PS, dont leur président Olivier Faure, dans une lettre ouverte publiée mardi.

"Nous savons que pour nombre d’entre vous, le déséquilibre de ce budget est une surprise qui entre en contradiction flagrante avec vos engagements passés. Nombre d’entre vous, qui avez combattu avec vigueur le +bouclier fiscal+ de Nicolas Sarkozy, ne pouvez assumer d’être les auteurs d’une véritable +armure fiscale+", écrivent-ils aux "marcheurs" dans ce courrier de trois pages, transmis à l'AFP.

"Votre majorité est à un tournant. Avec la discussion budgétaire qui arrive, vous avez la possibilité de corriger les déséquilibres de ce PLF en supprimant les cadeaux fiscaux accordés aux plus riches pour soutenir réellement l’investissement et le pouvoir d’achat des Français", ajoutent le président du groupe Nouvelle Gauche et les députés NG de la commission des Finances, dont Valérie Rabault.

Et "ce premier budget (...) conditionne pour une large part la suite du quinquennat, ampute ses marges de manoeuvres et donne une clé de lecture sur la nature de la politique suivie", préviennent-ils leurs "collègues" LREM, au nombre desquels d'anciens PS, PRG ou écologistes.

Affirmant que "les économies que souhaite réaliser le gouvernement servent prioritairement à compenser les baisses d’impôts pour les plus riches, et ce dès 2018", les auteurs de la lettre ouverte critiquent notamment la moindre taxation du capital et la réforme de l'ISF, "au-delà du symbole insupportable que constitue l’exonération des voitures et chevaux de course, des yachts ou des jets".

"Pour masquer l’effet +président des riches+, le gouvernement annonce une hausse du pouvoir d’achat des Français qui n’est qu’un trompe-l’oeil", avec des "coups de pouce" généralement "limités, étalés sur tout le quinquennat et (qui) ne bénéficieront pas à tous", selon ces socialistes.

Baisse des APL de 5 euros par mois, diminution de l'allocation aux parents de jeunes enfants de 15 euros par mois, hausse de la fiscalité sur les PEL ou du forfait hospitalier, les signataires critiquent aussi diverses "mesures qui pénalisent directement le pouvoir d’achat".

Surtout, ils soulèvent des questions sur l'augmentation de la CSG, contrepartie d'une baisse de cotisations salariales, par exemple sur des retraités qui percevront "300 euros de moins par an pour une retraite de 1 500 euros quand, dans le même temps, les actionnaires se verront exonérés d’ISF".

Décidés à montrer "un autre chemin" via un "contre-budget" décliné en futurs amendements, les députés Nouvelle Gauche plaident encore que "la justice sociale n'est pas un luxe".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS