En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 369.24 PTS
-0.54 %
5 370.50
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 300.58
-0.46 %
DAX PTS
12 537.32
-0.19 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.170
-0.16 %

Budget de l'Assemblée: Solère vise 10 millions d'euros d'économies

| AFP | 238 | Aucun vote sur cette news
Le député Thierry Solère (Les Constructifs) à l'Assemblée nationale à Paris, le 17 octobre 2017
Le député Thierry Solère (Les Constructifs) à l'Assemblée nationale à Paris, le 17 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP )

Le député et questeur Thierry Solère (Les Constructifs) vise 10 millions d'euros d'économies sur le budget de l'Assemblée nationale en 2018, suggérant par exemple des solutions de colocation ou de logement chez les particuliers pour les députés des régions.

"Je pense que c'est un très bon objectif dès 2018 d'arriver à 10 millions d'économie sur le budget et ensuite de monter à 15 millions d'euros", a déclaré mardi sur France 2 M. Solère, confirmant des chiffres cités par Florian Bachelier (LREM), un des trois questeurs de l'Assemblée (en charge de sa gestion) avec Laurianne Rossi (LREM).

"L'argent public est précieux comme jamais", a souligné M. Solère. "On regarde toutes les politiques publiques, il n'y a aucun tabou et dès qu'on peut faire des économies, on en fait".

Le budget de l'institution, gelé sous la précédente législature alors que Claude Bartolone (PS) en était président, s'élève à quelque 500 millions d'euros annuels.

Prenant l'exemple du logement à Paris des députés venus de la France entière, y compris d'outre-mer, Thierry Solère propose d'"arrêter" l'opération de l'hôtel de Broglie, qui visait à acquérir ce bâtiment voisin du Palais-Bourbon pour y aménager de nouveaux bureaux-chambres. "C'est près de 100 millions d'euros entre l'acquisition et les travaux, il n'y a aucune raison de faire ça", a-t-il jugé.

Selon lui, les nouveaux élus, "sur tous les bancs", sont favorables à des solutions de logements moins onéreuses comme "être en colocation" ou recourir à "des sites type Airbnb" de location chez des particuliers.

M. Bachelier expliquait dimanche dans un entretien au JDD que les élus issus de la société civile "n'ont plus les mêmes façons de travailler. Ils préfèrent Airbnb ou la colocation plutôt que de loger à l'hôtel ou dans leurs bureaux. Ils demandent des VTC, des abonnements à Vélib' ou des cartes Navigo, à réserver eux-mêmes leurs billets de train".

Pour M. Solère, il ne s'agit pas de "brimer les députés", mais de "redéployer les moyens".

Il estime également qu'"il faut arrêter" avec les avantages en nature dont bénéficient les anciens présidents de l'Assemblée.

"On a découvert que les avantages accordés pour dix ans à ses anciens présidents -une voiture avec chauffeur, un bureau et un collaborateur- coûtaient 330.000 euros par an à l'Assemblée", indique M. Bachelier mardi dans Libération.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Navya révise à la baisse la fourchette indicative de prix de son introduction en Bourse (IPO). Ainsi, le spécialiste des véhicules autonomes donne dorénavant une fourchette comprise entre 7 et 9…

Publié le 23/07/2018

Atos (-7,35% à 114,10 euros) a opéré un sévère retournement à la baisse, affichant désormais de loin la plus forte baisse de l’indice CAC 40 à la suite de résultats semestriels décevants…

Publié le 23/07/2018

                                                               23…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Total Gabon met fin à trois séances de baisse ce lundi, en hausse de 3,7% à 141 euros...

Publié le 23/07/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 16 au 20 juillet 2018     Paris, le 23 juillet 2018     Présentation agrégée par jour et par…