5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Budget: Anne Hidalgo s'inquiète des "services publics locaux menacés"

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
La maire de Paris Anne Hidalgo à PAris, le 26 septembre 2017
La maire de Paris Anne Hidalgo à PAris, le 26 septembre 2017 ( STEPHANE MAHE / POOL/AFP/Archives )

La maire PS de Paris Anne Hidalgo s'est inquiétée lundi, à la veille du Congrès des maires de France, des "services publics locaux menacés" par les projets du gouvernement pour désendetter les finances publiques.

La maire de Paris, qui ouvrait en Conseil de Paris le débat d'orientation budgétaire 2018 de la capitale, a affirmé que "la perspective d'une contractualisation risque de s'apparenter à un contrat unilatéral et non pas à un engagement réciproque".

Mme Hidalgo faisait référence aux discussions en cours au Parlement sur le projet de loi de programmation des finances publiques. Il prévoit que les collectivités réalisent, via une "contractualisation" avec l'Etat pour les plus grandes, 13 milliards d'économies sur la durée du quinquennat.

Ce choix "nous semble compromettre le mouvement historique de décentralisation", a indiqué la maire de Paris qui compte interpeller l'Etat à ce sujet, comme d'autres maires de tous bords politiques, lors du Congrès des maires de France qui s'ouvre mardi.

"C'est la qualité des services publics et de l'investissement assuré à 70% par les collectivités locales qui sont menacés", a-t-elle dénoncé.

La maire de Paris présentait les grandes lignes de son budget marqué selon elle par une "sobriété" en fonctionnement, avec une augmentation de la dépense d'"autour 1%", un "endettement modéré", la "stabilité fiscale", et un effort d'investissement maintenu à 1,7 milliard d'euros.

L'UDI-Modem a dénoncé un budget qui "repose sur de nouvelles taxes et subterfuges", a affirmé Yves Pozzo di Borgo en évoquant des hausses annoncées des droits de stationnement ou, comme le souhaiterait Paris, une hausse de la taxe de séjour pour les meublés touristiques.

Le groupe LR a dénoncé un "budget avec plus de dépenses, plus de dettes, plus de prélèvements pesant sur les Parisiens, et zéro économie".

Jean-Baptiste de Froment (LR) a ainsi pointé du doigt une dette de plus de 6 milliards d'euros contre "4,1 début 2015 et 3,6 début 2014. Je ne crois pas qu'il existe beaucoup de collectivités en France qui auront, en trois ans, augmenté leur dette de 50%", a-t-il accusé.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS