En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.38 PTS
+0.10 %
5 475.00
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 385.29
-0.03 %
DAX PTS
12 351.25
-0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.177
+0.03 %

Brossat (PCF): Macron est "un humaniste en peau de lapin"

| AFP | 1829 | Aucun vote sur cette news
Ian Brossat, chef de file des communistes pour les élections européennes, à Paris le 5 septembre 2014
Ian Brossat, chef de file des communistes pour les élections européennes, à Paris le 5 septembre 2014 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Ian Brossat, chef de file des communistes pour les élections européennes, a qualifié Emmanuel Macron, qui a dénoncé "la lèpre qui monte en Europe", d'"humaniste en peau de lapin", jeudi dans un communiqué.

"A quelques jours d'un sommet européen qui portera notamment sur la question des réfugiés, le président de la République a dénoncé +la lèpre qui monte+" et "s'est indigné de la montée des nationalismes en Europe et du sort réservé aux migrants sur notre continent et aux États-Unis", écrit M. Brossat.

"Ces mots sont doux aux oreilles. Malheureusement, ils sonnent faux au regard de la politique que M. Macron mène dans son propre pays sur cette question. Le même président de la République a refusé d'accueillir l'Aquarius, fait voter une loi Asile Immigration plus restrictive que jamais et maintient des enfants en centre de rétention", ajoute-t-il.

Selon l'adjoint de la Mairie de Paris, "faute de revoir de fond en comble sa politique sur ce sujet, le président de la République ne sera d'aucune crédibilité à l'échelle européenne et passera pour ce qu'il est: un humaniste en peau de lapin".

Emmanuel Macron a dénoncé jeudi à Quimper la "lèpre qui monte" en Europe, "le nationalisme qui renaît, la frontière fermée que certains proposent" et ceux qui "trahissent même l'asile", tout en revendiquant de ne pouvoir "accueillir tout le monde".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit son rebond et a dépassé le niveau de résistance des 96 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier a cassé une oblique baissière…

Publié le 26/09/2018

Bpifrance s’associe au développement à long terme du constructeur de bateaux Bénéteau en participant, aux côtés de l’actionnaire familial majoritaire, au rachat des parts d’une des…

Publié le 26/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2018

Engie est revenu dans un communiqué sur la conférence téléphonique du 24 septembre dernier dans laquelle le groupe a fait un point sur le retard dans la relance des centrales nucléaires belges.…

Publié le 26/09/2018

Eutelsat Communications a annoncé l’émission par Eutelsat S.A. d’obligations senior non assorties de sûretés à 7 ans pour 800 millions d’euros. Elle permettra à Eutelsat S.A. de refinancer…