5 493.99 PTS
-0.36 %
5 520.0
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 394.22
-0.27 %
DAX PTS
13 183.96
-0.47 %
Dowjones PTS
26 109.67
+1.23 %
6 818.99
+1.21 %
Nikkei PTS
23 868.34
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brigitte Macron: "je ne me sens pas Première dame"

| AFP | 1083 | 4 par 4 internautes
Brigitte Macron le 14 juillet 2017 sur les Champs-Élysées à Paris
Brigitte Macron le 14 juillet 2017 sur les Champs-Élysées à Paris ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

Elle sort "tous les jours" de l’Élysée, parfois cachée sous un bonnet et des lunettes, et "ne se sent pas Première dame" : Brigitte Macron s'est pour la première fois confiée sur sa nouvelle vie d'épouse de président, dans une interview à Elle.

Dans cet entretien fleuve, Brigitte Macron s'exprime pour la première fois depuis l'élection de son mari le 7 mai, dévoilant une facette intime de ses premiers pas à l’Élysée. Jusqu'ici n'étaient parus sur elle que quelques reportages photos autorisés.

Mais elle ne dévoile aucun détail sur les actions qu'elle envisage, évoquant seulement un combat "contre les exclusions, notamment ce qui touche au handicap, à l’éducation et à la maladie".

Elle en profite cependant pour confirmer qu'elle ne sera pas rémunérée et que son rôle sera bientôt défini par une "charte de transparence" précisant ses missions et ses moyens -- une première dans la Ve République. Elle compte d'ailleurs publier son agenda sur le site de l’Élysée.

Emmanuel Macron (G) et sa femme Brigitte à l'Élysée le 6 juillet 2017
Emmanuel Macron (G) et sa femme Brigitte à l'Élysée le 6 juillet 2017 ( Thibault Camus / POOL/AFP/Archives )

"C’est très clair dans mon esprit, les Français ont élu Emmanuel, ils ne m’ont pas élue moi, même s’ils savaient que nous formions un couple", tranche-t-elle dans cet entretien au magazine, qui paraît vendredi.

Son entourage a précisé à l'AFP que la charte confirmerait sa situation actuelle, à savoir la mise à disposition de trois collaborateurs. En revanche il n'est plus question du "statut officiel" promis par son époux pendant la campagne, alors qu'une pétition d'opposants a réuni plus de 300.000 signatures.

L'ex-prof de français détaille les rencontres qui l'ont marquée depuis mai, allant des familles des victimes de l'attentat de Nice à Melania Trump, "touchante".

Celle qui déteste l'expression de "Première dame" et ne se sent "ni première, ni dernière, ni dame", veut rester "ancrée dans la réalité". Et aime s'évader de l'Élysée incognito.

Emmanuel Macron (G) et sa femme Brigitte au Touquet le 17 juin 2017
Emmanuel Macron (G) et sa femme Brigitte au Touquet le 17 juin 2017 ( Philippe HUGUEN / AFP/Archives )

"Il n’est pas né celui qui m’enfermera !" (...) Je sors tous les jours du palais. Je me promène sans soucis et je prends plaisir à dialoguer avec les personnes que je rencontre. Avec un bonnet, des écouteurs et des lunettes, on peut aller au bout du monde ! J’ai pris le métro jusqu’à très récemment... Si on ne voit pas mes cheveux, je suis tranquille, si on les voit, c’est fichu !", lance-t-elle.

Face à celui qui, à 16 ans, fut son élève dans un atelier de théâtre à Amiens, elle a gardé sa liberté de parole. "Je lui donne mon avis et il en fait ce qu’il veut. Ce que je souhaite plus que tout, c’est ne jamais lui porter préjudice", explique-t-elle.

- "Moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur" -

Elle livre aussi quelques commentaires intimes sur son histoire d'amour atypique, marquée par 24 ans d'écart.

"Je sais que j’ai fait du mal à mes enfants, et c’est la chose que je me reproche le plus", dit-elle à propos de son divorce d'avec son premier mari. "Mais je ne pouvais pas ne pas le faire. Il y a des moments dans votre vie où vous faites des choix vitaux. (...) Donc, les vingt ans d’écart, ce qui a pu être dit, c’est tellement rien. Bien sûr, on petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur, mais c'est comme ça. Si je n’avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie", assure-t-elle.

Brigitte Macron arrive à l'Élysée le 14 mai 2017, jour de l'investiture de son mari
Brigitte Macron arrive à l'Élysée le 14 mai 2017, jour de l'investiture de son mari ( YOAN VALAT / POOL/AFP/Archives )

Les calomnies suscitées par la différence d’âge l'affectent, mais elle se blinde, et peut en plaisanter. "J’ai fini par me dire : Bon, tu les vis mal, mais tu te tais. Après, ça passe", confie-t-elle. "Le seul défaut d’Emmanuel c'est d’être plus jeune ! C'est une plaisanterie entre nous, on ne se vit pas un instant dans la différence d'âge".

Brigitte Macron avoue une relation presque fusionnelle. "On n’aime pas trop" passer une nuit séparés, reconnaît-elle. "Ça me rassure qu’Emmanuel soit à mes côtés. Lui, je n’ose pas répondre à sa place, mais j’ai l’impression que c’est la même chose".

"Quand je lis des choses sur notre couple, j'ai toujours l'impression de lire l'histoire de quelqu'un d’autre. Pourtant, c'est une histoire simple", conclut-elle.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

Le carnet de commande 2018 d'Augros au 15 janvier est en croissance de +40%...

Publié le 17/01/2018

Dans le cadre du programme initié en décembre 2016...

CONTENUS SPONSORISÉS