En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.02 %

Brexit: Le Pen (RN) accuse l'UE de chercher à "recréer une forme de guerre civile en Irlande"

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, le 19 janvier 2019 à Le Thor, près d'Avignon
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, le 19 janvier 2019 à Le Thor, près d'Avignon ( CLEMENT MAHOUDEAU / AFP/Archives )

L'Union européenne cherche à "recréer une forme de guerre civile en Irlande", a jugé dimanche la présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen, alors que les négociations sur le Brexit entre Londres et Bruxelles sont dans l'impasse.

"L'Union européenne en réalité cherche à recréer une forme de guerre civile en Irlande", a estimé Mme Le Pen sur BFMTV.

"La volonté de l'Union européenne, c'est de faire le plus de mal à la Grande-Bretagne", a insisté la présidente du RN, jugeant qu'"on veut en réalité créer les conditions d'une rupture pour éviter que d'autres pays n'aient la mauvaise idée de vouloir quitter l'Union européenne".

Pour les pro-UE, aux yeux de Mme Le Pen, "il faut les punir, il faut que le divorce soit le plus douloureux possible". Mais "il n'y a qu'un malheur, c'est que parti comme c'est, le divorce risque d'être très douloureux, mais beaucoup plus pour l'Union européenne que pour la Grande-Bretagne".

La Première ministre britannique Theresa May a réaffirmé dimanche sa détermination à mettre en œuvre le Brexit à la date prévue du 29 mars et à obtenir des concessions de l'UE sur l'accord de divorce, malgré le refus de Bruxelles de le renégocier.

Après le rejet cinglant mi-janvier, de l'accord de divorce conclu avec l'UE, les députés britanniques ont adopté un amendement demandant des "arrangements alternatifs" aux dispositions relatives au "filet de sécurité" (ou "backstop") visant à éviter le retour d'une frontière physique entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande.

Cette clause très controversée prévoit une union douanière entre le Royaume-Uni et l'UE, avec en sus, pour la province britannique d'Irlande du Nord, un alignement sur certaines réglementations européennes en matière sanitaire et de taxes. Les députés britanniques, en particulier les Brexiters, estiment qu'elle conduira à l'amarrage permanent de leur pays à l'UE.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

XPO Logistics Europe a publié un chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2018 de 6,192 milliards d'euros, soit une hausse de +8,2% par rapport à...

Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF