En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.01 %

Brésil: les grandes dates de Lula

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
L'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, le 16 janvier 2018 à Rio de Janeiro
L'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, le 16 janvier 2018 à Rio de Janeiro ( Mauro PIMENTEL / AFP/Archives )

Voici les grandes dates de l'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, icône de la gauche en prison pour corruption depuis avril, qui a renoncé mardi à briguer un troisième mandat présidentiel, adoubant son colistier Fernando Haddad.

Malgré son incarcération, Lula était resté très largement en tête des sondages pour l'élection présidentielle des 7 et 28 octobre, creusant même son avance avec 39% des intentions de vote.

Jusqu'à ce que les derniers sondages, publiés après son invalidation au début du mois par la justice électorale, ne prennent plus en compte sa candidature.

- Octobre 1945: naissance dans une famille d'agriculteurs pauvres du nord-est du Brésil. Pour fuir la faim, sa famille s'installe, quand il a sept ans, dans l'Etat de Sao Paulo.

- 1975: président du syndicat des métallurgistes, secteur où il est ouvrier depuis ses 14 ans.

- 1978-80: conduit les grandes grèves dans les banlieues industrielles, en pleine dictature. Il est emprisonné 31 jours.

- 1980: cofonde le Parti des travailleurs (PT, gauche). Il participe en 1983 à la création de la Centrale unique des travailleurs (CUT).

- 2003: devient le premier président brésilien issu de la classe ouvrière. Réélu en 2006. Grâce à ses programmes sociaux, 29 millions de Brésiliens sortent de la misère, même si le pays reste très inégalitaire.

- 2005: décapite la direction du Parti des travailleurs (PT) après des scandales de corruption.

- Mars 2016: le juge anticorruption Sergio Moro ordonne qu'on aille le chercher à son domicile pour un interrogatoire, une humiliation pour Lula, ensuite empêché de devenir ministre de haut rang de Dilma Rousseff.

- 12 juillet 2017: le juge Moro le condamne à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent. Sa peine sera alourdie en appel, en janvier 2018, à 12 ans et un mois de prison.

- 7 avril 2018: incarcéré à Curitiba (sud) après avoir été sommé de se présenter aux autorités, suite au rejet par la Cour suprême d'une demande d'"habeas corpus" (demande de libération).

- 30 avril 2018: mis en examen pour corruption et blanchiment d'argent dans une nouvelle affaire impliquant des pots-de-vin provenant de la société de BTP Odebrecht.

- 15 août 2018: la candidature de Lula à la présidentielle est officiellement présentée par le PT.

- 1er septembre 2018: Par 6 voix contre 1, le Tribunal supérieur électoral (TSE) invalide la candidature de Lula à un troisième mandat. Sa défense présente en vain plusieurs recours.

- 11 septembre 2018: Lula renonce à briguer un troisième mandat et le PT désigne son colistier Fernando Haddad, ancien maire de Sao Paulo, pour le remplacer en tant que candidat du parti.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...