En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Brésil: Les déclarations polémiques de Bolsonaro

| AFP | 352 | 4 par 2 internautes
Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, le 17 octobre 2018 à Rio de Janeiro, au Brésil
Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, le 17 octobre 2018 à Rio de Janeiro, au Brésil ( Mauro Pimentel / AFP/Archives )

Jair Bolsonaro, le candidat d'extrême droite grand favori de la présidentielle dimanche au Brésil, a multiplié les déclarations polémiques, sur la dictature, les Noirs, les femmes ou les homosexuels.

Vers la fin de la campagne, il a mis des bémols à sa rhétorique. Mais sur son apologie de la dictature, il n'a pas bougé.

Torture et droits de l'Homme

- "L'erreur de la dictature (1965-84) a été de torturer sans tuer" (interview à la radio Jovem Pan, juin 2016)

- "Pendant la dictature, il aurait fallu fusiller quelque 30.000 corrompus, à commencer par le président Fernando Henrique Cardoso, ce qui aurait rendu un grand service à la Nation". (TV Bandeirantes, mai 1999).

- Lors de la séance de la Chambre des députés où a été votée en avril 2016 la destitution de la présidente Dilma Rousseff -- ex-guerrillera torturée par les militaires -- Bolsonaro a dédié son vote au colonel qui était le chef du renseignement sous la dictature, accusé d'au moins six assassinats sous la torture. "A la mémoire du colonel Carlos Alberto Brilhante Ustra, la terreur de Rousseff (...), je vote 'oui'!", a proclamé Bolsonaro.

- "Nous allons fusiller les pétistes d'Acre" (à un meeting électoral dans cet Etat de l'Ouest, à propos des membres du Parti des Travailleurs (PT) de l'ex-président Lula, le 1er septembre 2018. Sa cellule de communication a réagi en affirmant que "c'était une blague, comme toujours").

Etat laïc

"Dieu au-dessus de tous. Cette histoire d'Etat laïc n'existe pas, non. L'Etat est chrétien et que celui qui n'est pas d'accord s'en aille. Les minorités doivent se plier aux majorités", (meeting à Paraíba, dans le Nord-est, février 2017)

- un bémol: "Nous gouvernerons pour tous, indépendamment de la foi religieuse de chacun, y compris pour les athées", a-t-il dit le 6 octobre dans une vidéo sur Facebook.

Noirs

- "Je suis allé à un quilombola (...). L'afro-descendant le plus léger pesait sept arrobes (environ 80 kilos). Ils ne font rien! Ils ne servent même pas à la reproduction". (conférence après sa visite dans une communauté quilombola, c'est-à-dire de descendants d'esclaves fugitifs, en avril 2017).

- "Preta, je ne vais pas parler de promiscuité avec qui que ce soit. Je ne cours pas ce risque, parce que mes fils ont été très bien élevés et n'ont pas vécu dans l'environnement que tu as connu malheureusement". (En réponse à une question de la chanteuse et animatrice Preta Gil -- fille du musicien Gilberto Gil -- qui lui demandait sur la TV Bandeirantes en mars 2011 comment il réagirait si l'un de ses quatre fils tombait amoureux d'une femme noire. Il a ensuite dit avoir mal compris la question et pensé qu'on l'interrogeait sur une éventuelle relation homosexuelle de l'un de ses fils).

- Un bémol: Le 11 octobre, dans une interview à la radio CBN, il déclarait que le ministère de la Défense serait dirigé par un homme après son élection, mais que "les autres (ministères) pourraient être confiés à des homosexuels, à des femmes ou à des Afro-descendants".

Les femmes

"Ça me fait de la peine, le monde des entrepreneurs au Brésil, parce que c'est une disgrâce d'être patron dans notre pays, avec toutes ces lois du travail. Entre un homme et une femme, que va se dire un patron? 'Purée, cette femme a une alliance au doigt, dans peu de temps elle sera enceinte, six mois de congés de maternité' (...) Qui paiera l'addition? L'employeur. (...) et au final la sécurité sociale". (interview au quotidien Zero Hora, décembre 2014).

- Un bémol: "Je ne suis pas en faveur d'un salaire inférieur pour les femmes", a-t-il dit dans un tweet le 25 août.

Le viol

Bolsonaro a dit à la députée de gauche Maria do Rosario: "Je ne te violerai pas, parce que tu ne le mérites pas". Il a ensuite précisé: "Elle est trop moche, ce n'est pas mon genre. Jamais je ne la violerais. Je ne suis pas un violeur, mais si je l'étais, je ne la violerais pas parce qu'elle ne le mérite pas". (interview au quotidien Zero Hora, décembre 2014).

- Un bémol: "Je ne pense pas que qui que ce soit doive être violé", a-t-il tweeté le 25 aout.

Les homosexuels

"Je serais incapable d'aimer un fils homosexuel. Je préfèrerais que mon fils meure dans un accident plutôt que de le voir apparaître avec un moustachu". (entretien au magazine Playboy, juin 2011).

- Un bémol: "Nous gouvernerons pour tout le monde, y compris pour les homosexuels, car il y a des homosexuels qui sont pères, qui sont mères", a-t-il assuré le 6 octobre sur Facebook.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…