En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 868.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 014.25
+1.22 %
8 392.84
+1.02 %
1.105
-0.47 %

Black Friday: Woerth (LR) dénonce une "polémique inutile" de Mme Borne

| AFP | 481 | 1 par 3 internautes
Eric Woerth, le 27 septembre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris
Eric Woerth, le 27 septembre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale Éric Woerth (LR) a dénoncé mercredi la "polémique inutile" sur le Black Friday déclenchée par Élisabeth Borne, estimant que la ministre de la Transition écologique "ferait mieux de se taire sur ce type de sujet".

"Je pense que la ministre ferait mieux de parler d'autre chose, elle ferait mieux de se taire sur ce type de sujet, elle n'a pas à donner son opinion au consommateur", a critiqué le député de l'Oise sur Cnews.

"On a le droit encore en France de consommer et d'acheter ce qu'on a envie d'acheter", a-t-il ajouté.

En "son nom personnel", la députée LREM Olivia Grégoire s'est dite elle aussi hostile à des mesures contre le Black Friday. "Les Français sont assez grands pour savoir ce qu'ils ont à faire sur ces sujets-là. A tout interdire, je ne sais pas exactement quelle civilisation on est en train de bâtir", a-t-elle dit devant l'Association des journalistes parlementaires (AJP).

Le Conseil du commerce de France, qui réunit 31 fédérations de commerçants, avait déploré mardi les critiques de Mme Borne contre "la frénésie de consommation" liée au Black Friday, rappelant que la fin d'année était une période "clé" pour le secteur.

La ministre de la Transition écologique avait vivement fustigé lundi la pollution générée par le Black Friday, une vaste journée de promotions prévue vendredi, notamment dans la vente en ligne.

"Mais de quel droit se mêlent-ils de nos vies? On a le droit d'avoir des campagnes publicitaires pour consommer et on a le droit d'aller consommer, à partir du moment où c'est une consommation responsable", a estimé M. Woerth.

"Demain on dira que la fête des mères, c'est pas possible, parce que c'est une affreuse fête commerciale et puis peut-être qu'on visera Noël", a-t-il encore dit.

Cette polémique intervient alors que les députés ont donné leur feu vert mardi en commission à une interdiction des campagnes de promotions du Black Friday, qui donne l'impression aux consommateurs de bénéficier de soldes, bien que ce ne soit pas la période.

Cet amendement au projet de loi anti-gaspillage doit être examiné dans l'hémicycle à partir du 9 décembre et ne s'appliquera donc pas vendredi.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

Néovacs annonce le lancement d’un appel d’offres ouvert jusqu’au 10 janvier 2020 à 16 heures, en vue de la présentation d’un plan de continuation par des partenaires ou investisseurs ou…

Publié le 06/12/2019

Tessi annonce le succès de son augmentation de capital avecsuppression du droit préférentiel de souscription, par voie d'offre au public et avec...