5 515.92 PTS
-0.19 %
5 516.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.00 %
DAX PTS
13 434.45
-
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Béziers: Ménard crée une nouvelle polémique avec une affiche

| AFP | 252 | 5 par 1 internautes
Une affiche associant baisse de dotations de l’État et violences conjugales, le 19 septembre 2017 à Béziers
Une affiche associant baisse de dotations de l’État et violences conjugales, le 19 septembre 2017 à Béziers ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

"L’État étrangle nos communes" : avec une affiche placardée à Béziers associant baisse de dotations de l’État et violences conjugales, le maire Robert Ménard (extrême-droite) a provoqué la colère du préfet de l'Hérault.

L'affiche représente, en dessin sur fond mauve, un homme visiblement en colère, les mains enserrant le cou d'une jeune femme blonde, la tête renversée, a constaté mardi un photographe de l'AFP.

"Cette affiche est scandaleuse. Elle exalte la violence et la haine" a réagi le préfet, Pierre Pouëssel, dans un communiqué. "Elle contient tous les ingrédients d'un populisme de caniveau que le maire de Béziers cultive sans vergogne", a-t-il ajouté.

"Dotations, emplois aidés, logement, subventions... L’État étrangle nos communes #çaFaitMal", peut-on y lire.

Le Mouvement des jeunes socialistes de l'Hérault a demandé le retrait de cette campagne sur son site internet, dénonçant les "représentations sociales sexistes, propres au patriarcat" utilisées par Robert Ménard. "A banaliser encore plus qu’ils ne le sont déjà les comportements de violences et de domination des hommes envers les femmes, cette campagne est complice", estime le MJS.

Robert Ménard, élu maire de Béziers avec le soutien du Front National en 2014, est coutumier des polémiques.

En octobre 2016, l'édile avait déjà suscité un tollé en placardant des affiches représentant des hommes barbus présentés comme des migrants qui "arrivent" dans le "centre-ville". La justice avait ouvert une enquête.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Le ratio commandes/livraisons inférieur à 1

Publié le 22/01/2018

Si le dirigeant est condamné dans l'affaires Tapie, il devra démissionner, dit Bruno Le Maire...

Publié le 22/01/2018

Richemont a annoncé son intention de lancer une OPA sur les actions de Yoox-Net-à-porter qu'il ne détient pas encore au prix de 38 euros par action. Le groupe suisse détient actuellement 24,97% du…

Publié le 22/01/2018

Eiffage et Kier, qui étaient en joint-venture avec Carillion pour la réalisation de deux lots du projet HS2 (LGV britannique) pour 1,4 milliard de livres sterling, confirment leur offre d’embauche…

Publié le 22/01/2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, présente les résultats intermédiaires de sécurité et…

CONTENUS SPONSORISÉS