En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.95 PTS
-0.08 %
5 349.50
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 290.38
-0.00 %
DAX PTS
12 206.18
-0.25 %
Dowjones PTS
25 558.73
+1.58 %
7 374.29
+0.00 %
1.139
+0.13 %

Benalla: Philippe en appelle à la "responsabilité" face à "l'obstruction parlementaire"

| AFP | 156 | Aucun vote sur cette news
Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale le 3 juillet 2018
Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale le 3 juillet 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Edouard Philippe en a appelé vendredi depuis Valence à la "responsabilité" face à "l'obstruction parlementaire" et la "récupération politique" de l'affaire Benalla, alors que des parlementaires de tous les groupes d'opposition réclament sa venue à l'Assemblée nationale pour s'expliquer.

"Pour ceux qui, au delà d'attendre les réponses (des enquêtes et des commissions d'enquête parlementaires, NDLR), utilisent ces évènements et ces questions à des fins soit d'obstruction parlementaire, soit d'exploitation politique, je leur dis: +prenons tous ensemble le sens de nos responsabilités+", a déclaré le Premier ministre à la presse après avoir suivi la 13e étape du Tour de France cycliste.

"Des faits nouveaux apparus hier (jeudi) ont conduit l’Elysée à engager la procédure de licenciement de ce chargé de mission. C'est très bien ainsi, et l'ensemble des procédures sont évidemment respectées", a également déclaré M. Philippe.

"J’observe que l'IGPN, c’est-à-dire le pouvoir exécutif, que la justice, par l’intermédiaire d’une enquête préliminaire engagée par le procureur de Paris, que les commissions d’enquête parlementaires au Parlement se sont également, et à juste titre, saisies de ces faits", a poursuivi le Premier ministre.

"Il appartiendra donc à chacune de ces instances, aux commissions parlementaires, à la justice, à l’IGPN d’apporter les réponses aux questions que se posent les Français. Ce seront des réponses claires, transparentes, nous y veillerons", a-t-il ajouté.

Tous les présidents de groupes d'opposition ont demandé vendredi après-midi au Premier ministre de venir s'exprimer devant l'Assemblée sur l'affaire Benalla. Depuis la reprise des débats à 09H30 vendredi matin, il n'y a eu que des rappels au règlement et les débats sur le projet de loi constitutionnelle n'ont pu reprendre.

"L’opposition me demande de m’exprimer: je le fais ici à votre micro, j'aurai l'occasion de le faire à l'Assemblée au moment des questions au gouvernement qui auront lieu mardi prochain", a indiqué M. Philippe.

"Je suis certain qu'avec du sang-froid, avec le souci de la précision, l'ensemble des questions trouveront leurs réponses", a-t-il dit.

Sous la pression politique et médiatique, l’Elysée a annoncé vendredi engager la procédure de licenciement d'Alexandre Benalla, filmé frappant un manifestant et placé en garde à vue vendredi.

M. Benalla fait l'objet d'une enquête préliminaire ouverte la veille après la diffusion de la vidéo mercredi soir par Le Monde.

Vincent Crase, un gendarme réserviste et agent d'accueil pour LREM qui était avec Alexandre Benalla le 1er mai, a également été placé en garde à vue vendredi.

Edouard Philippe a suivi la 13e étape du Tour de France depuis la voiture du directeur de course.

"C'est presque un rêve d'enfant", avait-il auparavant expliqué au micro de France 2.

"Quand j'étais petit, je regardais le Tour, comme je crois à peu près tous les Français. Ca m'a fait rêver, je me suis dit +ces types sont incroyables, c'est des héros, des forçats de la route+. C'est un grand plaisir d'être aujourd'hui ici, de voir l'organisation parfaite et toujours cette liesse autour du parcours", a poursuivi le Premier ministre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/08/2018

Le chef français Joël Robucho à Paris, le 14 janvier 2016 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )Plus de 2.000 personnes, dont des centaines de grands chefs français et étrangers, y compris une…

Publié le 17/08/2018

Vicat cède 2,8% à 51,6 euros en cette fin de semaine sur la place parisienne...

Publié le 17/08/2018

Les marchés européens évoluent sur une note prudente à la mi-journée, dans un contexte toujours marqués par des inquiétudes concernant la Turquie et le commerce international. Si la crise de la…

Publié le 17/08/2018

L'entraîneur de Bordeaux Gustavo Poyet, le 29 juin 2018 au centre d'entraînement du Haillan ( NICOLAS TUCAT / AFP/Archives )Le président de Bordeaux Stéphane Martin a annoncé vendredi la mise…

Publié le 17/08/2018

A.P. Moeller-Maersk signe une belle progression de 3,29% à 8 920 couronnes danoises à la Bourse de Copenhague. Le titre du groupe de logistique est soutenu par la perspective d'une augmentation de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne un peu plus de 1% pour l'instant

Publié le 17/08/2018

Vicat cède 2,8% à 51,6 euros en cette fin de semaine sur la place parisienne...

Publié le 17/08/2018

Applied Materials a dévoilé un bénéfice net de 1,17 milliard de dollars, ou 1,17 dollar par action, au titre de son troisième trimestre clos fin juillet. Il a progressé de 38%. En données…

Publié le 17/08/2018

Le Groupe CNIM avait annoncé, dans un communiqué daté du 10 août 2018, la conclusion d'un accord relatif à la cession, conjointement avec le fonds...

Publié le 17/08/2018

Les raisons de l'accès de faiblesse