En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 374.08 PTS
+0.19 %
5 369.0
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 314.13
+0.10 %
DAX PTS
12 177.99
+0.17 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.169
+0.20 %

Benalla: Bayrou "n'approuve pas" les "attaques" contre le Sénat

| AFP | 321 | Aucun vote sur cette news
François Bayrou le 10 mai 2010
François Bayrou le 10 mai 2010 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Le président du MoDem, François Bayrou, "n'approuve pas" les "attaques" contre le Sénat, a-t-il indiqué jeudi dans un entretien au Figaro, alors qu'une tension règne entre l'exécutif et la Haute assemblée au sujet de sa commission d'enquête sur l'affaire Benalla.

"Un jeune homme de 26 ans, nimbé de l'aura de l'Élysée, a cru qu'il pouvait se moquer des règles et des usages. Les glissières de sécurité que doit comporter tout pouvoir n'ont pas fonctionné", a déclaré M. Bayrou.

"C'est la raison pour laquelle je défends un Parlement de plein exercice, respecté, mieux équilibré qui exerce sa mission de contrôle vis-à-vis de l'exécutif. Il fait son travail, c'est pourquoi je n'approuve pas par exemple les attaques contre le Sénat", a poursuivi le président du MoDem, partenaire de La République en marche au sein de la majorité.

La tension règne entre l'exécutif et la Haute assemblée, dont la Commission d'enquête a repris cette semaine ses auditions dans l'affaire Benalla. Le principal intéressé, ainsi que l'ancien salarié de LREM, Vincent Crase, seront auditionnés le 19 septembre.

M. Benalla a notamment qualifié de "petit marquis" le président de la Commission des Lois du Sénat, Philippe Bas (LR).

M. Macron a appelé mardi le président du Sénat pour lui demander de garantir les équilibres institutionnels, estimant en substance que la commission sénatoriale sur l'affaire Benalla s'en éloignait, selon le site de l'Obs.

M. Bayrou estime par ailleurs qu'Emmanuel Macron devait "retrouver avec les Français l'élan du printemps 2017", alors que les Français "ne voient plus bien où conduisent les réformes".

"Il existe une exception heureuse: la politique de l'éducation nationale. Là, on voit où l'on va, et les Français adhèrent. J'espère et je crois qu'il peut en être de même pour la lutte contre la pauvreté", a souhaité M. Bayrou, alors qu'Emmanuel Macron a présenté le plan pauvreté jeudi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

EDF lève 3,75 milliards de dollars avec une émission obligataire senior multi-tranches en dollars américains. L’opération comprend 3 tranches de 10 à 30 ans de maturité. Dans le détail, elle…

Publié le 19/09/2018

EDF a levé 3,75 milliards de dollars lors d'une émission obligataire senior multi-tranches...

Publié le 19/09/2018

AwoX annonce le succès de l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires, lancée le 29 août dernier, d'un montant de 4,2 millions d’euros…

Publié le 19/09/2018

Le français Valeo et l’américain Wabco ont signé un protocole d’accord portant sur la commercialisation des dernières technologies de sécurité active destinées aux véhicules commerciaux.…

Publié le 19/09/2018

PSA et EasyMile expérimentent un tracteur autonome à Sochaux...