En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-0.93 %
5 057.00
-0.97 %
SBF 120 PTS
4 048.34
-0.98 %
DAX PTS
11 325.44
-1.77 %
Dowjones PTS
25 387.18
-2.32 %
6 829.10
-2.98 %
1.122
-0.00 %

Benalla a raconté aux juges la "disparition" de SMS de son téléphone

| AFP | 305 | 3 par 2 internautes
Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris
Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Alexandre Benalla a affirmé aux juges d'instruction que des SMS avaient "disparu" alors qu'il consultait son téléphone avec les enquêteurs durant sa garde à vue en juillet, rapporte Le Monde qui publie des extraits d'audition de l'ancien de chargé de mission de l'Élysée.

Sollicité par l'AFP, la présidence de la République a indiqué jeudi qu'elle ne faisait "pas de commentaires au sujet d'une procédure judiciaire en cours".

Dans un article révélant les propos tenus face aux juges d'instruction par M. Benalla, ancien collaborateur de l'Élysée mis en examen notamment pour "violences en réunion" en marge d'une manifestation du 1er-Mai à Paris, Le Monde rapporte une scène "troublante".

"Alors qu'il (Benalla, ndlr) consulte son téléphone professionnel avec les policiers, des messages semblent être effacés à distance", affirme le journal. "On a pu constater que des SMS disparaissaient au fur et à mesure. La date apparaissant sur le téléphone a même changé, il était noté 1970", a raconté aux juges l'ancien chargé de mission, selon le quotidien qui interroge: "S'agissait-il d'une prise de contrôle à distance depuis le Palais ?"

Aux juges qui lui demandent les codes d'accès à certaines fonctions d'administration du téléphone, Benalla répond ensuite: "S'il y a des codes qui ne fonctionnent plus, il faut s'adresser à l'Élysée, ils ont dû changer les codes à distance".

Lors de son audition, Alexandre Benalla a réaffirmé son innocence, comme il l'a également déjà fait publiquement lors d'interviews et de son audition par une commission d'enquête sénatoriale le 19 septembre.

"J'ai fait mon devoir de citoyen", martèle-t-il, selon les propos rapportés par Le Monde.

Insistant sur l'atmosphère tendue place de la Contrescarpe le 1er mai, "c'était la guerre civile", il assure: "J'ai fait mon devoir et si c'était à refaire je le referais de la même façon. Je suis fier de ce que j'ai fait".

Il affirme avoir procédé à des interpellations "en (sa) qualité de réserviste de la gendarmerie ou de citoyen". "La seule chose qui fait que je suis mis en examen et là aujourd’hui c’est parce que j’étais collaborateur du président de la République", estime-t-il.

Outre les violences en réunion, M. Benalla est aussi mis en examen pour "immixtion dans l'exercice d'une fonction publique", "port public et sans droit d'insignes réglementés", "recel de détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection" et "recel de violation du secret professionnel".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

LafargeHolcim accélère son désendettement. La transaction s'effectue sur une valeur d'entreprise de 1,75 milliard de dollars, sur une base 100%...

Publié le 12/11/2018

Sur les 9 premiers mois de l'année 2018, les tonnages vendus restent stables...

Publié le 12/11/2018

Cette étape cruciale franchie par ASIT Biotech a permis de lancer les derniers développements précliniques requis par les autorités avant d'initier un essai clinique...

Publié le 12/11/2018

Au 1er trimestre de son exercice 2018-2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018), OL Groupe dégage un total des produits d'activités de...

Publié le 12/11/2018

Delta Drone a participé de manière innovante à la sécurité du premier Forum de la Paix à Paris...