En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 785.68 PTS
-0.52 %
4 788.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 816.28
-0.43 %
DAX PTS
10 885.79
-0.42 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.140
+0.05 %

Belloubet déplore le "jeu paranoïaque" de Mélenchon

| AFP | 377 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, visite la prison des Baumettes, à Marseille le 26 octobre 2018
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, visite la prison des Baumettes, à Marseille le 26 octobre 2018 ( Christophe SIMON / AFP )

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a déploré dimanche le "jeu paranoïaque" et la "dérive" du président de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon qui l'a mise en cause au sujet des perquisitions et enquêtes visant son parti.

"Je ne peux pas entrer dans le jeu paranoïaque de Jean-Luc Mélenchon", a déclaré la Garde des Sceaux au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, en assurant qu'"il n'y a évidemment aucun complot" le visant.

Dans un entretien à La Provence de samedi, M. Mélenchon a fustigé le "comportement méprisable" de Mme Belloubet qui selon lui "savait ce qui allait se passer" et "a laissé faire".

"La justice n'est pas aux ordres, pas dans notre pays", a assuré Mme Belloubet, qui a déploré "une dérive" de M. Mélenchon et répété ne donner "aucune instruction individuelle aux procureurs".

Interrogée sur la sécurité dans les établissements scolaires et la possibilité d'y affecter des forces de l'ordre, comme l'a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, la garde des Sceaux a rappelé que "l'école n'est pas une maison de redressement", mais "un lieu où le savoir doit primer".

Mais "il faut que le chef d'établissement puisse avoir accès aux forces de l'ordre" en cas de "trouble singulier dans l'établissement" ou à ses abords, a-t-elle ajouté, n'excluant pas que "dans certaines zones" il puisse y avoir "un référent police". Les mesures seront détaillées mardi en Conseil des ministres.

Sur la mise en place des téléphones fixes en prison, Mme Belloubet a rappelé que cette mesure était "liée au brouillage des téléphones portables", qui sera inauguré "d'abord à la prison de la Santé" et "dans les établissements les plus sécuritaires".

Il faudra "à peu près deux ans" pour généraliser ce dispositif qui prévoit "des numéros pré-enregistrés" au nombre de "quatre" pour les détenus, qui n'auront "évidement pas accès à internet".

Alors que la France veut rapatrier une partie des quelque 150 enfants de jihadistes français signalés en Syrie, Mme Belloubet a éludé sur le calendrier mais souligné qu'il s'agissait là d'une "politique au cas par cas", devant être "empreinte d'humanisme et de prévention". Mais "les mères restent en Syrie", a-t-elle ajouté.

Interrogée enfin sur une éventuelle candidature aux élections européennes, Mme Belloubet a assuré qu'elle ne l'avait "pas envisagé". "Mais si vous m'y incitez je vais réfléchir", a-t-elle lancé, avant d'ajouter "je ne sais pas, je n'ai pas réfléchi à cette question".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Le groupe PSA lance la production du moteur essence 3 cylindres Turbo Pure Tech dans l’usine de Tychy, en Pologne. Ce site a bénéficié de 250 millions d’euros d’investissements afin…

Publié le 17/01/2019

Le premier jet ACJ320neo a été réceptionné par Acropolis Aviation au Royaume-Uni. L'aménagement cabine de l'appareil sera ensuite effectué par AMAC à Bâle en Suisse, où l'avion sera équipé…

Publié le 17/01/2019

            Sodexo reconnu par Bloomberg pour son engagement en faveur de l'égalité hommes-femmes   Paris, 17 janvier 2019 - Sodexo, leader mondial des Services de…

Publié le 17/01/2019

Siemens n'entendrait pas faire de concessions supplémentaires à la Commission européenne afin d’obtenir son aval concernant le rapprochement de ses activités ferroviaires avec Alstom. Le groupe…

Publié le 17/01/2019

La forte volatilité sur les marchés au quatrième trimestre a gâché la fin d’année des banques françaises. Près d’un mois après Natixis, Société Générale a lancé ce matin une alerte…