En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.16 %
5 522.0
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 352.83
+0.17 %
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.42 %
1.124
+0.07 %

Au procès Balkany, la défense laborieuse du fidèle Aubry

| AFP | 270 | Aucun vote sur cette news
Patrick Balkany arrive au tribunal de Paris, le 23 mai 2019
Patrick Balkany arrive au tribunal de Paris, le 23 mai 2019 ( KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives )

Dévoué, jusqu'au bout. Au procès pour blanchiment des époux Balkany, le fidèle Jean-Pierre Aubry a passé mercredi un mauvais moment mais n'a jamais désigné les édiles de Levallois-Perret comme les propriétaires d'un luxueux riad à Marrakech, comme les en suspecte la justice.

Sa ligne de défense est simple: il a participé au complexe montage de sociétés offshore impliquées dans l'acquisition du riad en 2010, mais il n'est bénéficiaire que "sur le papier" de titres "au porteur".

"Je le dis et le redis, je ne suis pas le propriétaire de cette maison. Je n'ai pas pris un rond dans cette affaire", affirme-t-il à la barre.

Les débats sont entrés dans le vif. C'est l'achat de ce somptueux riad de la palmeraie de Marrakech qui vaut aux époux Balkany d'être jugés pour les faits les plus graves de blanchiment et, pour le seul maire de Levallois, de corruption passive. Des délits passibles de dix ans de prison.

Dans cette affaire, Jean-Pierre Aubry est considéré par les enquêteurs comme ayant eu, avec l'avocat Arnaud Claude, un "rôle central" dans la réalisation du montage opaque qui entoure le riad.

Quant au promoteur saoudien Mohamed Al Jaber, il est poursuivi pour corruption active pour avoir réglé une partie du prix de la villa de Marrakech en échange de délais de paiement supplémentaires dans un juteux marché immobilier à Levallois.

Au président qui demande qui est le propriétaire du riad, Jean-Pierre Aubry répond, un brin fanfaron, "A ma connaissance, c'est l'Etat, puisque la maison a été saisie". Puis, pressé par le tribunal, il affirme qu'"elle appartient à M. Al Jaber", mais que "tout cela n'a rien à voir avec (le projet immobilier des) Tours de Levallois".

Comment Al Jaber a-t-il choisi cette maison, veut savoir le président. "Il ne l'a pas choisie", reconnaît l'ancien directeur général de la Semarelp, la société en charge de l'aménagement de Levallois. Il finit par dire du bout des lèvres que les Balkany, "de passage à Marrakech", l'ont "informé qu'il y avait cette villa qui correspondait bien à ce que cherchait M. Al Jaber".

"A vous entendre, attaque Hervé Temime, l'avocat du Saoudien, M. Al Jaber a acheté une maison au Maroc, qu'il n'a pas choisie, jamais visitée, où il n'est jamais allé et qu'il a payée, c'est bien ça?". Jean-Pierre Aubry marmonne.

"Sérieusement, reprend l'avocat, cette maison n'est pas à M. Balkany?". Jean-Pierre Aubry louvoie. "S'il avait voulu acheter une maison, il aurait appelé ses conseillers habituels", tente le fidèle du maire.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…