En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.139
+0.03 %

Assemblée: une formation aux "gestes qui sauvent" pour commémorer le 13 novembre

| AFP | 376 | Aucun vote sur cette news
Les députés à l'Assemblée nationale, le 8 novembre 2017 à Paris
Les députés à l'Assemblée nationale, le 8 novembre 2017 à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

Une poignée de députés La République en marche ont commémoré les attentats du 13 novembre 2015 en s'initiant lundi aux "gestes qui sauvent", pour inciter la population à se former.

Des mannequins jonchant le sol, des députés à genoux sur la moquette, entourés de sapeurs-pompiers de Paris: la scène était inhabituelle, dans un bureau du Palais-Bourbon.

"J'étais secouriste bien avant d'être députée. Une fois élue, j'ai été contactée par divers acteurs comme La Croix-Rouge. Lorsque j'ai entendu le ministre de l'Intérieur annoncer l'objectif de 80% de personnes formées, je me suis saisie de cette volonté-là", explique Béatrice Piron, élue des Yvelines, à l'origine de cette session de formation de deux heures.

Les sept députés participant - tous étaient conviés, assure Mme Piron - ont reçu la même formation aux gestes de premiers secours qui est dispensée dans tous les départements depuis les attentats de 2015: comment réagir aux situations exceptionnelles avec de nombreuses victimes (dégagement d'une victime, garrots, alerte des secours...) et à un arrêt cardiaque.

"Vous êtes une caisse de résonance, c'est important de motiver dans vos circonscriptions. On compte sur vous", lance un des formateurs, en remettant une "attestation de sensibilisation aux gestes qui sauvent" aux députés.

"Les préservent des vies au quotidien comme lors d'attentats comme ceux qui ont frappé la France le 2015. Merci aux pour leur mobilisation. ", a tweeté Huguette Tiegna, élue du Lot, photo à l'appui. Son groupe a retransmis en partie la formation via une vidéo sur Periscope.

Alors qu'elle avait été décrétée "grande cause nationale" après les attentats, la formation aux premiers secours tarde à se généraliser en France, faute de moyens et d'être obligatoire.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a souhaité mi-octobre qu'à court terme, "80% de la population puisse être formée (...) dès l’école", ou "dans nos entreprises, nos administrations".

Peu avant, Emmanuel Macron avait fait sien cet objectif de 80%, préconisé dans un rapport publié en mai dernier par le président de la Fédération nationale des sapeurs pompiers de France, Eric Faure, et celui de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), Patrick Pelloux.

L'ancienne secrétaire d'Etat à l'Aide aux Victimes Juliette Méadel a estimé pour sa part lundi sur LCP que "toute la France doit être formée aux gestes de premiers secours dans les cinq prochaines années".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…