En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Assemblée: Le Gendre saisit la déontologue après la nomination de son épouse à la FDJ

| AFP | 275 | 1 par 1 internautes
Gilles Le Gendre, patron des députés La République en Marche (LREM), le 19 septembre 2018 à Paris
Gilles Le Gendre, patron des députés La République en Marche (LREM), le 19 septembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives )

Le patron des députés LREM Gilles Le Gendre a annoncé lundi qu'il avait saisi la déontologue de l'Assemblée nationale, en réponse à la polémique entourant la nomination de son épouse à la Française des Jeux en pleine adoption d'une loi prévoyant sa privatisation.

"Pour lever définitivement tous les doutes, je vous informe que j'ai saisi la déontologue de l'Assemblée nationale", a indiqué M. Le Gendre dans un courrier envoyé aux députés LREM que l'AFP s'est procuré.

"Elle me dira si des erreurs ont pu être commises dans l'exercice de mon mandat et ses conclusions nous donneront une indication précieuse sur la meilleure manière de gérer ce genre de situation à l'avenir", a ajouté le président du groupe.

M. Le Gendre essuie une vive polémique depuis jeudi dernier et l'annonce de la nomination de son épouse, Raphaële Rabatal, comme directrice de la communication de la Française des jeux, juste avant l'adoption définitive de la loi Pacte qui prévoit sa privatisation.

Plusieurs élus d'opposition ont dénoncé cette concomitance. "Ca s'appelle un conflit d'intérêts", a ainsi lancé la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen dimanche, quand le patron des Républicains Laurent Wauquiez a évoqué un "soupçon extrêmement lourd de conflit d'intérêts" qui devrait conduire Mme Rabatel à "renoncer" à ce poste.

Le député de Paris a récusé lundi dans sa missive ces "insinuations malveillantes", en soulignant d'abord que son épouse était une "professionnelle de la communication depuis trente ans" et qu'il n'avait été "en rien associé à son recrutement réalisé dans les règles".

"Ses nouvelles fonctions excluent toute relation avec les parlementaires", a également fait valoir M. Le Gendre.

"Le calendrier de l'annonce de ce recrutement est grandement responsable du déclenchement de cette polémique", a souligné M. Le Gendre en arguant que la FDJ avait choisi "d'anticiper" l'officialisation de la nomination de Mme Rabatel car "la presse s'apprêtait à faire fuite l'information".

"Tout prétexte est bon pour porter atteinte à l'honneur d'un responsable politique", a encore déploré M. Le Gendre.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…