En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 334.49 PTS
-0.70 %
5 343.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 288.97
-0.49 %
DAX PTS
12 585.84
-0.86 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Armées: Dupont-Aignan juge "indigne, mesquin et vexatoire" le rappel à l'ordre de Macron

| AFP | 1367 | 4.50 par 2 internautes
Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris
Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) a jugé "indigne, mesquin et vexatoire" le fait qu'Emmanuel Macron se soit "permis d'admonester publiquement" le chef d'Etat-major Pierre de Villiers, sur fonds de tensions budgétaires.

"Le 13 juillet, M. Macron s’est permis d’admonester publiquement le chef d'Etat-major, le général de Villiers, qui avait eu l’audace de s’insurger contre les coupes d’au moins 850 millions d’euros dans le budget de la Défense", écrit vendredi M. Dupont-Aignan dans un communiqué intitulé "Indigne, mesquin et vexatoire".

"Le général de Villiers, héros de la guerre du Kosovo, est pleinement dans son rôle quand il rappelle, devant la commission de la Défense, que +beaucoup de jeunes sous-officiers n’arrivent même plus à se loger+", poursuit l'ancien candidat à la présidentielle.

"M. Macron a rappelé le général à son rôle de réserve. Mais qu’a donc fait le général ? A-t-il convoqué une conférence de presse ? Nullement. A-t-il donné une interview fleuve à une presse à sensation ? Pas du tout. Il a simplement répondu aux questions de la commission de la Défense. D’ailleurs le président de cette commission (Jean-Jacques Bridey, NDLR), pourtant député LREM, a soutenu le général de Villiers dans sa démarche", écrit encore M. Dupont-Aignan.

"Si une personne a lamentablement manqué à son devoir de réserve, c’est bien le président Macron. Une fois de plus, par arrogance et suffisance, il s’est transformé en ce 14 juillet en petit +chef des armées+ qui humilie des hommes qui risquent leur vie pour la France", s'insurge le député de l'Essonne.

"Je soutiens totalement le général de Villiers dans son action. Nos armées et nos soldats ont besoin de financement suffisant si la France souhaite gagner la guerre contre le terrorisme, préserver son indépendance nationale et son rang de grande puissance aux yeux du monde entier", conclut-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Chanel vient de dévoiler ses résultats financiers annuels pour la toute première fois, ce qui ne précèderait en aucun cas une éventuelle opération ou...

Publié le 21/06/2018

A contre-courant désormais, Stef s'adjuge 2,6% à 109 euros sur la place parisienne...

Publié le 21/06/2018

AT&T va céder pour 1,1 milliard de dollars ses opérations liées aux datas centers et à la mise à disposition de capacités de stockages à des clients tiers. L'opérateur, qui va allouer le…

Publié le 21/06/2018

  Paris, le 21 juin 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, a remporté un nouveau contrat avec Supercomputing Wales, le centre national de recherche de…

Publié le 21/06/2018

Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa nouvelle plateforme d'observation de la Terre (EO), officiellement baptisée Mundi Web Services, est désormais en…