5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 963.58
+1.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Armées: Dupont-Aignan juge "indigne, mesquin et vexatoire" le rappel à l'ordre de Macron

| AFP | 1177 | 4.50 par 2 internautes
Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris
Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) a jugé "indigne, mesquin et vexatoire" le fait qu'Emmanuel Macron se soit "permis d'admonester publiquement" le chef d'Etat-major Pierre de Villiers, sur fonds de tensions budgétaires.

"Le 13 juillet, M. Macron s’est permis d’admonester publiquement le chef d'Etat-major, le général de Villiers, qui avait eu l’audace de s’insurger contre les coupes d’au moins 850 millions d’euros dans le budget de la Défense", écrit vendredi M. Dupont-Aignan dans un communiqué intitulé "Indigne, mesquin et vexatoire".

"Le général de Villiers, héros de la guerre du Kosovo, est pleinement dans son rôle quand il rappelle, devant la commission de la Défense, que +beaucoup de jeunes sous-officiers n’arrivent même plus à se loger+", poursuit l'ancien candidat à la présidentielle.

"M. Macron a rappelé le général à son rôle de réserve. Mais qu’a donc fait le général ? A-t-il convoqué une conférence de presse ? Nullement. A-t-il donné une interview fleuve à une presse à sensation ? Pas du tout. Il a simplement répondu aux questions de la commission de la Défense. D’ailleurs le président de cette commission (Jean-Jacques Bridey, NDLR), pourtant député LREM, a soutenu le général de Villiers dans sa démarche", écrit encore M. Dupont-Aignan.

"Si une personne a lamentablement manqué à son devoir de réserve, c’est bien le président Macron. Une fois de plus, par arrogance et suffisance, il s’est transformé en ce 14 juillet en petit +chef des armées+ qui humilie des hommes qui risquent leur vie pour la France", s'insurge le député de l'Essonne.

"Je soutiens totalement le général de Villiers dans son action. Nos armées et nos soldats ont besoin de financement suffisant si la France souhaite gagner la guerre contre le terrorisme, préserver son indépendance nationale et son rang de grande puissance aux yeux du monde entier", conclut-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS