5 369.66 PTS
+0.15 %
5 363.00
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 284.33
+0.04 %
DAX PTS
13 008.62
+0.10 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Armées : 1,2 milliard de crédits dégelés sur 2017 (Parly)

| AFP | 235 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Défense Florence Parly à l'Elysée à Paris le 13 juillet 2017
La ministre de la Défense Florence Parly à l'Elysée à Paris le 13 juillet 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP )

La Défense a obtenu le dégel de 1,2 milliard d'euros de crédits sur les 1,9 milliard gelés en 2017, a annoncé la ministre des Armées Florence Parly dans le Journal du Dimanche.

"Je suis en discussion pour que des crédits gelés en 2017 soient dégelés. C’est déjà le cas depuis jeudi pour 1,2  milliard d’euros qui nous seront restitués par anticipation dès ce mois-ci", a-t-elle expliqué dans l'hebdomadaire dominical.

Ces dégels, qui interviennent d'ordinaire en fin d'année, vont offrir une plus grande visibilité au ministère et à la Direction générale de l'armement (DGA) dans la gestion de leur trésorerie et le paiement des factures, explique-t-on de source gouvernementale.

"Ils ne constituent pas un cadeau fait aux armées mais le strict respect de la loi de finances initiale", met toutefois en garde le député LR François Cornut-Gentille, rapporteur spécial des crédits de la défense à la commission des Finances.

Florence Parly a par ailleurs réitéré que les annulations de crédits de 850 millions d'euros décidées pour cette année, à l'origine de la démission du chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, n'auraient "pas d’impact sur le fonctionnement des armées en 2017, notamment pour les militaires en opération".

"C’est donc sur les grands programmes d’équipement que les ajustements seront faits par lissage", a-t-elle souligné.

Le général de Villiers a été vertement recadré par le président Emmanuel Macron à la veille du 14 juillet pour avoir critiqué ces coupes budgétaires devant des députés et dans un quotidien.

Il a démissionné quelques jours plus tard considérant "ne plus être en mesure d'assurer la pérennité du modèle d'armée" qu'il estime approprié pour "la protection des Français".

Le président Emmanuel Macron a répliqué que ce n'était "pas le rôle" du chef d'état-major de défendre le budget des armées, mais celui de la ministre des Armées.

Le nouveau chef d’état-major, le général François Lecointre, est le "responsable opérationnel" des armées et à ce titre "aura toute latitude pour venir s’exprimer devant les commissions" parlementaires, a expliqué Françoise Parly dans le JDD.

"Mais sur les sujets budgétaires, c’est au ministre de s’exprimer devant les élus, car ce n’est pas la commission qui prépare le budget mais le gouvernement, comme le prévoit la Constitution", a-t-elle insisté.

vl/sma

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Publié le 18/10/2017

Les ventes du troisième trimestre déçoivent

Publié le 18/10/2017

Le léger trou d'air rencontré par GL Events au troisième trimestre provoque de lourds dégagement sur le titre à l'ouverture...

Publié le 18/10/2017

L'analyste n'est plus positif...

Publié le 18/10/2017

La banque publique, 10,8% du capital, soutiendra le projet...

CONTENUS SPONSORISÉS