5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

APL: Faure (PS) critique le gouvernement

| AFP | 125 | Aucun vote sur cette news
Le président du groupe
Le président du groupe "nouvelle gauche" Olivier Faure parle aux journalistes le 28 juin 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Le député socialiste Olivier Faure a critiqué lundi la baisse "inique" prévue par le gouvernement des aides personnalisées au logement (APL) à partir d'octobre, dénonçant un exécutif qui "fait les poches de ceux qui ne peuvent pas se défendre".

"Cinq euros pour des budgets importants c'est de l'argent de poche, mais pour des publics qui gagnent moins de 1.000 euros par mois et qui sont visés par ces APL, ça représente par exemple le pain pendant une semaine", a déploré le député de Seine-et-Marne sur RTL.

"Décision après décision, ce gouvernement fait les poches de ceux qui ne peuvent pas se défendre quand il cherche au contraire à réalimenter les poches de ceux qui ont beaucoup", a-t-il dénoncé.

"C'est une décision inique qui frappe indifféremment tous ses bénéficiaires", a encore critiqué le président du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée.

"Ce gouvernement a décidé que, dès 2018, ce sont 2 milliards de moins que paieront les grandes fortunes, puisque désormais elle paieront l'ISF sur les seules fortunes immobilières. Il y a quelque chose de choquant", a-t-il fustigé.

"Il y a eu deux discours de politique générale, celui du président et celui du Premier ministre, et malgré tout nous apprenons semaine après semaine de nouvelles mesures", a-t-il déploré, citant entre autres "les APL, le jour de carence", et "le gel du point d'indice" des fonctionnaires.

M. Faure a également commenté la baisse de popularité dans les sondages d'Emmanuel Macron.

Certes, "il n'y a pas de défiance parce qu'il a dans ses premiers pas réussi à convaincre de sa capacité à assurer l'autorité de l'Etat. Mais on le voit semaine après semaine dans cette volonté de se déguiser en permanence et de chercher à ressembler aux Français", a-t-il jugé.

"Vous l'avez vu en standardiste, vous l'avez vu en militaire, vous l'avez retrouvé dans différents formats, à chaque fois les Français se sont dit -c'est ce qui m'a été répété ce weekend dans ma circonscription- que quelqu'un qui se déguise autant doit avoir quelque chose à cacher".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS