Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 529.79 PTS
+0.89 %
6 524.5
+0.81 %
SBF 120 PTS
5 046.19
+0.79 %
DAX PTS
13 655.49
+0.6 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.019
+0.08 %

Antisémitisme: Dupond-Moretti "ne regrette pas" ses propos, Bompard réclame des excuses

| AFP | 665 | Aucun vote sur cette news
Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022 à Paris
Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022 à Paris ( Alain JOCARD / AFP )

Le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a assuré mercredi "ne pas regretter" ses propos au lendemain d'un incident à l'Assemblée nationale autour d'une proposition de résolution sur Israël, propos pour lesquels le député LFI Manuel Bompard lui avait réclamé des excuses.

Mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, le garde des Sceaux a pointé du doigt "l'extrême droite" mais surtout "l'extrême gauche" et une récente proposition, signée par une quarantaine d'élus de gauche qui condamnent le "régime d'apartheid" d'Israël contre les Palestiniens, "un régime institutionnalisé d'oppression et de domination systématique par un seul groupe racial".

Le texte avait récemment fait polémique et provoqué une série de condamnations d'associations.

Manuel Bompard, qui n'est pas signataire de la résolution, a réclamé des excuses de la part de Mme Borne et M. Dupond-Moretti mercredi matin sur RFI, "car on ne peut pas proférer à l'encontre d'une partie de la représentation nationale des accusations d'antisémitisme", cela "sans aucun fait: aucune personne de LFI n'a jamais été suspectée, condamnée, poursuivie, pour des propos ou des actes antisémites", a-t-il fait valoir.

Le député LFI Manuel Bompard (g) et la députée Danielle Simonnet, lors d'une session à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022 à Paris
Le député LFI Manuel Bompard (g) et la députée Danielle Simonnet, lors d'une session à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022 à Paris ( Alain JOCARD / AFP )

"Je ne regrette pas mes paroles et ce que j'ai dit, je l'ai dit dans l'hémicycle (...) Non je ne regrette rien de ce que j'ai dit", a insisté mercredi M. Dupond-Moretti, interrogé par des journalistes lors d'un point presse en marge d'un déplacement à la prison des Baumettes à Marseille.

Il a conspué mardi "l'extrême gauche": "(Jeremy) Corbyn (ndlr: l'ancien leader travailliste britannique exclu de son groupe parlementaire, taxé de laxisme contre l'antisémitisme), l'apartheid, les mots que vous avez choisis pour commenter le discours du président de la République, ces mots là vous collent à la peau", provoquant le départ courroucé de l'hémicycle de députés Nupes.

Utilisé par des ONG locales et Human Rights Watch (HRW), le terme d'"apartheid" a été repris en février par Amnesty International pour qualifier la politique d'Israël envers les Palestiniens, traités comme un "groupe racial inférieur" selon cette organisation de défense des droits humains dont les propos ont été fustigés par l'Etat hébreu.

Le député LFI de Marseille, Manuel Bompard, a aussi enjoint mercredi le ministre de la Justice, "s'il considère qu'il y a des antisémites à l'Assemblée nationale", à "les traduire devant les tribunaux", car l'antisémitisme n'est "pas une opinion mais un délit".

Il a aussi accusé le gouvernement d'"utiliser cette accusation comme une forme de rayon paralysant pour disqualifier telle ou telle formation politique."

L'Insoumis Aymeric Caron avait lui aussi mardi demandé "des excuses" à Elisabeth Borne après qu'elle eut estimé, en visant LFI, qu'être républicain "ça n'est pas le cas de tout le monde sur ces bancs" de l'Assemblée.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/08/2022

Elon Musk accuse Twitter de "fraude" ( SAMUEL CORUM / AFP )Le multimilliardaire et patron de Tesla, Elon Musk, accuse Twitter de "fraude", dans le cadre de la bataille juridique autour de l'accord…

Publié le 05/08/2022

Des sachets de produits de première nécessité vendus sur le marché d'Ibafo, dans l'État d'Ogun, le 28 juillet 2022 au Nigeria ( PIUS UTOMI EKPEI / AFP )Cinq grammes de dentifrice ou dix…

Publié le 05/08/2022

L'acteur américain Kevin Spacey à Londres le 14 juillet 2022 ( JUSTIN TALLIS / AFP )L'acteur Kevin Spacey devra payer près de 31 millions de dollars à la société de production de la série…

Publié le 04/08/2022

Le secrétaire général de LR Aurélien Pradié, à Paris le 2 février 2022 ( Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP/Archives )Le député LR Aurélien Pradié s'est dit "profondément désolé", jeudi,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

Les marchés européens sont bien orientés à l’orée d’une semaine où les investisseurs seront particulièrement attentifs à l’inflation aux Etats-Unis et à la façon dont la banque…

Publié le 08/08/2022

Inflation ou pas...

Publié le 08/08/2022

Transition oblige !

Publié le 08/08/2022

Veolia gagne 1,63 % à 24,38 euros, signant l'une des plus fortes hausses de l'indice parisien. Le groupe de services à l'environnement a annoncé la signature d’une promesse unilatérale d’achat…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne