En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.18 PTS
-0.41 %
5 388.50
-0.38 %
SBF 120 PTS
4 317.21
-0.38 %
DAX PTS
12 540.08
-0.17 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

Anne Hidalgo veut une étude sur la "gratuité des transports en commun" à Paris

| AFP | 441 | Aucun vote sur cette news
La maire de Paris Anne Hidalgo (c) à la station de métro Les Halles, le 24 juin 2014
La maire de Paris Anne Hidalgo (c) à la station de métro Les Halles, le 24 juin 2014 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a annoncé lundi qu'elle allait lancer "une étude sur la gratuité des transports en commun" pour les Parisiens.

"J’ai décidé de charger trois de mes adjoints de conduire une vaste étude sur le sujet, qui associera des experts français et étrangers", a annoncé dans un communiqué la maire de Paris.

Mme Hidalgo avait auparavant affirmé dans un entretien aux Echos que la "question de la gratuité des transports est une des clefs de la mobilité urbaine dans laquelle la place de la voiture polluante n'est plus centrale".

Dans cette étude, "il s’agira d’analyser les exemples en France et à l’international", poursuit Mme Hidalgo dans le communiqué, "il faudra en particulier évaluer s’il existe un modèle économique viable : rien ne dit aujourd’hui que cela est possible", a ajouté la maire pour qui "la gratuité pour l’usager implique forcément d’identifier d’autres sources de financement".

La question mérite "d’être posée, sans a priori et sans dogmatisme", selon la maire.

Cette annonce intervient alors que le Conseil de Paris doit voter cette semaine la gratuité du passe Navigo dans l'année pour les Parisiens de plus de 65 ans, sous conditions de ressources (jusqu’à 2.200 euros de revenus pour une personne seule). Mme Hidalgo avait annoncé en janvier que quelque 200.000 personnes pouvaient être en mesure de bénéficier de cette gratuité.

La mesure coûtera 12 millions d'euros à la Ville de Paris, qui versera cet argent à IDF-Mobilités (ex-syndicat des transports d'Ile-de-France), en charge de la délivrance des passes de transport.

Le gouvernement allemand a proposé en février la gratuité des transports en commun afin de réduire la pollution dans les villes, à l'origine formulée en réponse à une menace de poursuites de l'UE sur la question du diesel, avant de préciser peu après qu'il n'y avait pas de projet concret ou de ville volontaire pour tester la mesure.

Les tentatives ponctuelles d'instaurer la gratuité des transports en commun, régulièrement sujet à réflexion, se sont avérées jusqu'ici plutôt infructueuses. Aux Etats-Unis, la grande métropole de Seattle a ainsi abandonné une telle mesure.

Selon la mairie de Paris qui cite Tallinn en Estonie où la gratuité est en place depuis 2013, "aucune agglomération de la taille de Paris n’a toutefois mis en place à ce jour un tel dispositif".

Christophe Najdovski, adjoint EELV aux transports, Jean-Louis Missika SE en charge du développement économique et Emmanuel Grégoire, adjoint PS aux finances, présenteront dans les prochaines semaines le calendrier et le cahier des charges de cette étude, à laquelle seront associés les groupes politiques du Conseil de Paris, majorité et opposition, précise la mairie de Paris.

"Que la campagne des municipales 2020 commence !", a immédiatement réagi le groupe PPCI (pro-Macron ex-LR) du Conseil de Paris. "Pour ceux qui en douteraient, Anne Hidalgo est bien candidate avec une seule promesse : je rase gratis !", a indiqué son président Alexandre Vesperini en se demandant "qui va payer la facture ?".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

International Airlines Group commande deux A330-200 additionnels pour sa filiale long-courrier à bas coûts, Level...

Publié le 17/07/2018

Orange a reçu l'accord de l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, pour se voir attribuer des fréquences dans la bande 3400-3800 MHz pour des expérimentations 5G. L'opérateur va ainsi…

Publié le 17/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/07/2018

Une acquisition qui permettra d'accroitre substantiellement l'implantation de Prodways en Amérique du Nord

Publié le 17/07/2018

Société Générale annonce aujourd'hui la nomination de Claire Calmejane