En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.03 %

Amendements LREM: des responsables du groupe veulent les limiter à l'Assemblée

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Gilles Le Gendre, photo du 15 juin 2017.
Gilles Le Gendre, photo du 15 juin 2017. ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Pour limiter le flux d'amendements des députés LREM, sourds aux "injonctions", des responsables du groupe majoritaire vont plancher pour "attaquer les choses en profondeur", a annoncé mardi en réunion Gilles Le Gendre, l'un des vice-présidents, selon des participants.

Convaincu que "nous ne ferons pas l'économie d'une évolution de notre pratique vis-à-vis de nos amendements", M. Le Gendre, qui présidait la réunion de groupe, a observé que "les injonctions ne changent rien" au fil des semaines.

Sur plusieurs projets de loi, les amendements individuels LREM se sont multipliés malgré des réunions de "balayage" collectives préalables aux débats, poussant le patron du groupe Richard Ferrand à plusieurs rappels à l'ordre. Et le Premier ministre Edouard Philippe a appelé mardi dernier les "marcheurs" à "jouer collectif" face au bond d'amendements individuels et à des critiques de certains dans la presse.

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy (LREM) avait ainsi relevé mercredi dernier que, sur le projet de loi logement "Elan", il y avait "748 amendements issus du groupe majoritaire, sur les 3.000 amendements".

Pour "limiter le nombre d'amendements, mais pas le temps de parole", M. Le Gendre a fait état d'une mission interne au groupe majoritaire, avec son collègue Pacôme Rupin, l'aide des "whip" (chefs de file LREM de chaque commission) et de plusieurs responsables de textes , selon des propos rapportés.

Jugeant qu'"il faut attaquer les choses en profondeur", cet élu de Paris a considéré qu'il y a "très clairement une marge de progression à atteindre à la rentrée".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Mecelec Composites confirme pour le 1er semestre 2018, un chiffre d'affaires de 11,7 ME, après 12,5 ME au 1er semestre 2017...

Publié le 26/09/2018

Les revenus nets du groupe d'ADC SIIC progressent de +8,4%...

Publié le 26/09/2018

La trésorerie nette de dettes financières se monte à 10,7 ME (9,7 ME au début de l'exercice)...

Publié le 26/09/2018

L'horizon reste dégagé chez Orpea pour les prochaines années...

Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...