En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 208.25 PTS
+0.23 %
5 212.00
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 135.63
+0.36 %
DAX PTS
11 449.32
+0.23 %
Dowjones PTS
25 850.63
-0.40 %
7 035.16
+0.00 %
1.134
+0.02 %

Alstom/Siemens: Marine Le Pen "ravie que le mariage n'ait pas lieu"

| AFP | 313 | 4.50 par 2 internautes
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale, le 23 janvier 2019
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale, le 23 janvier 2019 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Marine Le Pen s'est dite mercredi "ravie que le mariage n'ait pas lieu" entre les groupes français Alstom et allemand Siemens et a jugé "ridicule" la crainte de voir les Chinois bénéficier de l'échec de cette fusion.

"Je suis ravie que le mariage n'ait pas lieu", a réagi la présidente du Rassemblement national sur franceinfo.

"Ce n'était pas d'ailleurs un mariage, objectivement, c'était un don que nous faisions à Siemens d'Alstom, qui est une très grande industrie. C'était un véritable scandale", a-t-elle ajouté, en estimant qu'"on va s'en sortir extrêmement bien" au vu des "huit ans de carnets de commandes" d'Alstom.

Dans ce contexte "pourquoi nos dirigeants passent leur vie à brader les champions industriels français", a-t-elle demandé, citant la branche énergie d'Alstom, Alcatel-Lucent, Technip, l'aéroport de Toulouse et les projets sur Aéroports de Paris. "Stop", a-t-elle lancé.

"Ridicule", a-t-elle aussi tranché lorsqu'elle a été interrogée pour savoir si les Chinois ne pouvaient pas se réjouir de l'échec de la fusion Alstom/Siemens.

"Avant que les Chinois vendent des trains en Europe, honnêtement, il y aura de l'eau qui aura coulé sous les ponts. Stop avec ce genre de mensonge qui vise en réalité à dépecer et à exproprier en quelque sorte les Français de leur propre patrimoine".

Le gouvernement français a confirmé mercredi que Bruxelles allait mettre son veto à ce projet de fusion censé mettre sur les rails un champion européen du ferroviaire capable de rivaliser avec la concurrence chinoise. Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a vu dans cette décision "une erreur" qui "va servir les intérêts" de la Chine.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mauna Kea Technologies perd 2,3% à 1,978 euro après l'annonce de la fin de son partenariat commercial avec le spécialiste américain des dispositifs médicaux Cook Medical. A l'automne 2015…

Publié le 22/02/2019

Clasquin a publié ses indicateurs économiques pour l’exercice 2018. Ainsi, le spécialiste de l’ingénierie en transport aérien et maritime a dévoilé une marge commerciale brute de 68,9…

Publié le 22/02/2019

Résultats trimestriels...

Publié le 22/02/2019

Eutelsat bat en retraite de 4,55% à 18,255 euros ; Bpifrance ayant cédé 6,67% du capital de l’opérateur de satellites pour un montant d’environ 285 millions d’euros. Via Bpifrance…

Publié le 22/02/2019

Europcar abandonne 8,4% à 7,115 euros ce matin dans un volume significatif...