En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 779.99 PTS
+0.55 %
4 779.0
+0.54 %
SBF 120 PTS
3 794.75
+0.49 %
DAX PTS
10 805.61
+0.60 %
Dowjones PTS
23 846.00
+0.72 %
6 560.16
+1.06 %
1.143
+0.52 %

Allocations familiales: la CFDT "attachée" à l'universalité

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news
La secrétaire général de la CFDT Laurent Berger à Paris le 23 mai 2017
La secrétaire général de la CFDT Laurent Berger à Paris le 23 mai 2017 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

La CFDT est "attachée" au principe d'universalité des allocations familiales, a déclaré vendredi son secrétaire général Laurent Berger.

"On est attachés au principe d'universalité", a déclaré M. Berger, interrogé par Europe 1 sur une éventuelle suppression des allocations familiales pour les plus hauts revenus.

Même si ces aides, versées à toutes les familles ayant au moins deux enfants à charge, "peuvent parfois apparaître dérisoires au regard des revenus des uns et des autres, on est dans un système de solidarité", a expliqué M. Berger.

"On a décidé ensemble d'avoir des droits, parce qu'on s'assure mutuellement".

"Et si on commence à mettre des brèches dans le fait que certains pourraient payer, mais ne pas bénéficier de cette universalité ou de ces droits, vous verrez qu'à un moment donné, ces même personnes diront: +moi j'arrête de jouer+", a-t-il mis en garde.

"Qu'il y ait des droits différents selon les revenus, on peut l'entendre, mais qu'il n'y ait pas d'universalité, c'est autre chose", a-t-il estimé.

En 2015, pendant le quinquennat de François Hollande, les allocations familiales ont été modulées en fonction des revenus, les plus aisés les voyant divisées par deux, voire par quatre.

Après que des membres de la majorité LREM ont soulevé l'éventualité d'une suppression pour les plus hauts revenus, le gouvernement a annoncé une "réflexion" globale sur la politique familiale.

Une mission parlementaire va être lancée et le Premier ministre Edouard Philippe a souhaité un "vrai bon débat" avant toute décision sur ce sujet sensible.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

Rien ne va plus pour DIA (Distribuidora de Alimentacion) ...

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

GSEZ Airport, filiale de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), fruit d'un partenariat public-privé entre Olam International, la République gabonaise et...

Publié le 19/12/2018

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, le vaccin de Sanofi contre la dengue. L'autorisation suit la recommandation émise le 18 octobre 2018 par le…