5 256.18 PTS
-0.48 %
5 250.5
-0.52 %
SBF 120 PTS
4 213.66
-0.43 %
DAX PTS
12 385.60
-0.53 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Allemagne: le long chemin vers un gouvernement

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et le président du parti social démocrate (SPD) Martin Schulz, le 12 janvier 2018 à Berlin
La chancelière allemande Angela Merkel (CDU) et le président du parti social démocrate (SPD) Martin Schulz, le 12 janvier 2018 à Berlin ( John MACDOUGALL / AFP/Archives )

Le vote de dimanche des sociaux-démocrates allemands acceptant le principe d'une coalition avec les conservateurs d'Angela Merkel constitue une étape importante pour sortir le pays de l'impasse politique, mais pas la seule.

Au mieux, l'Allemagne sera dotée d'un gouvernement en mars, peu avant Pâques, soit six mois après les législatives de septembre qui ont donné au pays une chambre des députés morcelée sans majorité évidente, sur fond de percée de l'extrême droite.

- Contrat de coalition -

Des négociations détaillées sur un contrat de coalition devraient débuter dès la semaine prochaine. Mme Merkel a dit s'attendre à des discussions "à nouveau difficiles" qui pourraient durer plusieurs semaines sur des thèmes clivant comme l'immigration, l'accès à la santé et la justice sociale.

Si un compromis est trouvé, SPD et chrétiens démocrates devront cependant attendre pour composer leur gouvernement, car les dirigeants sociaux-démocrates ont promis de laisser le dernier mot aux militants.

L'ensemble des membres du parti, quelque 440.000 personnes, pourra se prononcer lors d'une consultation interne par courrier. Cette procédure devrait à nouveau prendre plusieurs semaines, et rien ne garantit que la base suive les choix de sa direction.

- Election par le Bundestag -

Si le SPD donne un feu vert définitif, Angela Merkel pourra alors se présenter devant la chambre des députés, le Bundestag, pour se faire élire chancelière pour la quatrième fois.

Au final, si les négociations et les votes se déroulent sans accroc, le gouvernement pourrait prendre ses fonctions un peu avant Pâques.

En théorie, Angela Merkel pourra alors rester aux commandes jusqu'à l'automne 2021 et battre un record de longévité au pouvoir dans l'Allemagne d'après-guerre. A moins que sa coalition n'éclate prématurément.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Gaussin Manugistique a signé deux contrats avec le Groupe Bolloré...

Publié le 19/02/2018

BURELLE SA Siège social : 19 boulevard Jules Carteret 69007 LYON Société anonyme au capital social de 27 799 725…

Publié le 19/02/2018

Le résultat net annuel est de 5,97 ME, en croissance de +67,7%...

Publié le 19/02/2018

Situé aux portes de Paris, au coeur de la ZAC des Docks de Saint-Ouen, dans le nouvel éco-quartier de 100ha en bords de Seine...

Publié le 19/02/2018

Filae entend continuer d'enrichir son offre exclusive de données généalogiques...

CONTENUS SPONSORISÉS