En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 349.02 PTS
+0.83 %
5 345.50
+0.77 %
SBF 120 PTS
4 290.51
+0.76 %
DAX PTS
12 237.17
+0.61 %
Dowjones PTS
25 582.66
+1.67 %
7 381.90
+0.37 %
1.136
+0.17 %

Agression d'un élu FN à Béthune: une personne en garde à vue

| AFP | 309 | Aucun vote sur cette news
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Une personne était en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'agression présumée du député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot, samedi à Béthune (Pas-de-Calais), a-t-on appris lundi de source judiciaire.

"Je peux vous confirmer qu'une garde à vue est en cours", a dit à l'AFP Virginie Deneux, procureur adjointe au parquet de Béthune.

L'élu FN, 23 ans, également conseiller régional, "nous a fourni un certificat médical", a-t-elle ajouté.

Un peu plus tard dans la matinée, le parquet de Béthune a diffusé un communiqué détaillant les faits.

Samedi vers 23H00, M. Pajot "a été victime de violences de la part de trois personnes, alors qu'il se trouvait dans un débit de boisson situé sur la Grand'place de Béthune. Il aurait été identifié comme appartenant au Front national et aurait fait l'objet d'insultes", indique le parquet.

"Il aurait alors quitté l'établissement pour rejoindre son véhicule avec un ami mais aurait été rattrapé par les trois individus. L'un d'entre eux lui aurait alors porté un coup de poing au visage en l'insultant. Les deux autres auraient porté des coups de pied au niveau des jambes. Ils auraient alors pris tous les trois la fuite", poursuit le parquet.

La victime, qui s'est ensuite réfugiée dans un bar pour contacter les services de police, a été rapidement prise en charge par les pompiers et conduite au Centre hospitalier (CH) de Beuvry en raison de douleurs à la mâchoire, occasionnant une Incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours par le médecin légiste, selon la même source.

L'un des mis en cause qui a été interpellé, présentant un taux d'alcoolisation de 0,59 mg/L d'air expiré, "conteste pour le moment être auteur des violences mais reconnaît avoir injurié la victime", a indiqué le parquet, précisant que les deux autres personnes mises en cause était recherchées.

Dimanche soir, Ludovic Pajot avait rendu publique son agression, expliquant avoir été "soudainement été pris à partie par un groupe d’individus dont certains se revendiquant de l’extrême-gauche antifa".

François de Rugy, président LREM de l'Assemblée nationale, avait réagi sur son compte twitter: "Je souhaite, au nom de la représentation nationale, complet rétablissement à Ludovic Pajot. Je condamne la violence dont il a été victime".

La présidente du FN Marine Le Pen lui avait également adressé un message de soutien, réclamant la dissolution de "ces milices d’extrême gauche", sur son compte twitter.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/08/2018

Fleurs déposée le 16 août 2018 sur les ramblas de Barcelone en mémoire des victimes de l'attentat jihadiste, qui a fait 16 morts le 17 août 2017 ( Josep LAGO / AFP )Ruben Guiñazu a 55 ans,…

Publié le 16/08/2018

Les présidents français et égyptien Emmanuel Macron et Abdel Fattah al-Sissi devant le palais de l'Élysée, le 24 octobre 2017 ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )Les présidents français et…

Publié le 16/08/2018

Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de…

Publié le 16/08/2018

Le président américain Donald Trump à Washington, le 13 août 2018 ( MANDEL NGAN / AFP/Archives )Le président Donald Trump a rendu hommage jeudi à la légende américaine de la soul Aretha…

Publié le 16/08/2018

Walmart bondit de 9,61% à 98,83 dollars et s'impose comme la locomotive du Dow Jones après ses résultats trimestriels. Le n°1 mondial de la distribution a non seulement dépassé les attentes au…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 16/08/2018

Voluntis présentera cette version améliorée d'Insulia à l'occasion de la conférence de l'AADE - American Association of Diabetes Educator...

Publié le 16/08/2018

Voluntis annonce le lancement d’une nouvelle version d’Insulia, pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre l’application disponible en espagnol. L’ajout de cette langue permettra…

Publié le 16/08/2018

Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de…

Publié le 16/08/2018

RIBERSociété Anonyme au capital de 3 400 483,84 euros Siège social : 31, rue Casimir Perier, 95873 Bezons 343 006 151 R.C.S Pontoise   DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT…