5 444.16 PTS
+0.10 %
5 375.00
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 345.33
+0.04 %
DAX PTS
12 550.82
-0.17 %
Dowjones PTS
24 178.74
-1.10 %
6 535.19
-1.71 %
Nikkei PTS
22 278.12
+0.86 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Agression d'un élu FN à Béthune: une personne en garde à vue

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Une personne était en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'agression présumée du député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot, samedi à Béthune (Pas-de-Calais), a-t-on appris lundi de source judiciaire.

"Je peux vous confirmer qu'une garde à vue est en cours", a dit à l'AFP Virginie Deneux, procureur adjointe au parquet de Béthune.

L'élu FN, 23 ans, également conseiller régional, "nous a fourni un certificat médical", a-t-elle ajouté.

Un peu plus tard dans la matinée, le parquet de Béthune a diffusé un communiqué détaillant les faits.

Samedi vers 23H00, M. Pajot "a été victime de violences de la part de trois personnes, alors qu'il se trouvait dans un débit de boisson situé sur la Grand'place de Béthune. Il aurait été identifié comme appartenant au Front national et aurait fait l'objet d'insultes", indique le parquet.

"Il aurait alors quitté l'établissement pour rejoindre son véhicule avec un ami mais aurait été rattrapé par les trois individus. L'un d'entre eux lui aurait alors porté un coup de poing au visage en l'insultant. Les deux autres auraient porté des coups de pied au niveau des jambes. Ils auraient alors pris tous les trois la fuite", poursuit le parquet.

La victime, qui s'est ensuite réfugiée dans un bar pour contacter les services de police, a été rapidement prise en charge par les pompiers et conduite au Centre hospitalier (CH) de Beuvry en raison de douleurs à la mâchoire, occasionnant une Incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours par le médecin légiste, selon la même source.

L'un des mis en cause qui a été interpellé, présentant un taux d'alcoolisation de 0,59 mg/L d'air expiré, "conteste pour le moment être auteur des violences mais reconnaît avoir injurié la victime", a indiqué le parquet, précisant que les deux autres personnes mises en cause était recherchées.

Dimanche soir, Ludovic Pajot avait rendu publique son agression, expliquant avoir été "soudainement été pris à partie par un groupe d’individus dont certains se revendiquant de l’extrême-gauche antifa".

François de Rugy, président LREM de l'Assemblée nationale, avait réagi sur son compte twitter: "Je souhaite, au nom de la représentation nationale, complet rétablissement à Ludovic Pajot. Je condamne la violence dont il a été victime".

La présidente du FN Marine Le Pen lui avait également adressé un message de soutien, réclamant la dissolution de "ces milices d’extrême gauche", sur son compte twitter.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/04/2018

  QUOTIUM TECHNOLOGIES Société anonyme au capital de 2 643 849,60 EUR Siège social : 84-88 Bd de la Mission Marchand - 92400 Courbevoie.       Courbevoie, le 24 avril…

Publié le 24/04/2018

Cette inquiétude des investisseurs à propos d’Alphabet est récurrente : la société-mère de Google ne serait-elle pas trop dépensière ? Elle entraîne aujourd’hui une baisse de 4,63% à 1…

Publié le 24/04/2018

Quatre agriculteurs de la ZAD (depuis la gauche) Hervé Bezier, Joël Bizeul, Sylvie Thébault, Sylvain Fresneau et la préfère des Pays de la Loire Nicole Klein lors de la signature des…

Publié le 24/04/2018

( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )L'homme d'affaires Vincent Bolloré et des cadres de son groupe ont été placés en garde à vue mardi matin à Nanterre, la justice enquêtant sur des soupçons…

Publié le 24/04/2018

Les marchés actions américains évoluent en léger repli à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs prennent acte de la poursuite de la progression du rendement à dix ans de l'emprunt…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2018

Tarkett a réalisé au premier trimestre un Ebitda ajusté en retrait à 30 millions d'euros contre 52 millions d'euros au premier trimestre 2017, pénalisé par le prix des matières premières, le…

Publié le 24/04/2018

Sur le 1er trimestre 2018, l'activité de Kerlink est en progression de 19%...

Publié le 24/04/2018

Assemblée Générale Essilor 2018   Version PDF du communiqué Adoption de l'ensemble des résolutions Versement d'un dividende de 1,53 EUR par action, en…

Publié le 24/04/2018

Telerperformance a publié un chiffre d’affaires consolidé de 1,026 milliard d’euros au titre de son premier trimestre 2018, en baisse de 3,8% par rapport au premier trimestre 2017. Toutefois, il…

Publié le 24/04/2018

Coface a enregistré au premier trimestre un résultat net, part du groupe, multiplié par 4,9 à 35,5 millions d’euros et un résultat opérationnel multiplié par trois à 58,4 millions d’euros.…