5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Agression d'un élu FN à Béthune: une personne en garde à vue

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017
Le député FN Ludovic Pajot lors d'une conférence de presse du FN sur la loi antiterroriste à l'Assemblée nationale à Paris le 3 octobre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Une personne était en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'agression présumée du député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot, samedi à Béthune (Pas-de-Calais), a-t-on appris lundi de source judiciaire.

"Je peux vous confirmer qu'une garde à vue est en cours", a dit à l'AFP Virginie Deneux, procureur adjointe au parquet de Béthune.

L'élu FN, 23 ans, également conseiller régional, "nous a fourni un certificat médical", a-t-elle ajouté.

Un peu plus tard dans la matinée, le parquet de Béthune a diffusé un communiqué détaillant les faits.

Samedi vers 23H00, M. Pajot "a été victime de violences de la part de trois personnes, alors qu'il se trouvait dans un débit de boisson situé sur la Grand'place de Béthune. Il aurait été identifié comme appartenant au Front national et aurait fait l'objet d'insultes", indique le parquet.

"Il aurait alors quitté l'établissement pour rejoindre son véhicule avec un ami mais aurait été rattrapé par les trois individus. L'un d'entre eux lui aurait alors porté un coup de poing au visage en l'insultant. Les deux autres auraient porté des coups de pied au niveau des jambes. Ils auraient alors pris tous les trois la fuite", poursuit le parquet.

La victime, qui s'est ensuite réfugiée dans un bar pour contacter les services de police, a été rapidement prise en charge par les pompiers et conduite au Centre hospitalier (CH) de Beuvry en raison de douleurs à la mâchoire, occasionnant une Incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours par le médecin légiste, selon la même source.

L'un des mis en cause qui a été interpellé, présentant un taux d'alcoolisation de 0,59 mg/L d'air expiré, "conteste pour le moment être auteur des violences mais reconnaît avoir injurié la victime", a indiqué le parquet, précisant que les deux autres personnes mises en cause était recherchées.

Dimanche soir, Ludovic Pajot avait rendu publique son agression, expliquant avoir été "soudainement été pris à partie par un groupe d’individus dont certains se revendiquant de l’extrême-gauche antifa".

François de Rugy, président LREM de l'Assemblée nationale, avait réagi sur son compte twitter: "Je souhaite, au nom de la représentation nationale, complet rétablissement à Ludovic Pajot. Je condamne la violence dont il a été victime".

La présidente du FN Marine Le Pen lui avait également adressé un message de soutien, réclamant la dissolution de "ces milices d’extrême gauche", sur son compte twitter.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/01/2018

Le capitaine marseillais Dimitri Payet a ouvert le score sur penalty contre Caen au stade Michel d'Ornano, le 19 janvier 2018 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP )Marseille reprend provisoirement la 2e…

Publié le 19/01/2018

Trader sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 janvier 2018 à New York ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Wall Street a terminé en hausse vendredi, l'optimisme…

Publié le 19/01/2018

Isabelle Giordano, directrice générale d'UniFrance à Hollywood, le 21 avril 2016 ( VALERIE MACON / AFP/Archives )Après une mauvaise année 2016, le cinéma français a doublé la mise en 2017…

Publié le 19/01/2018

Capture d'écran de la télévision d'Etat Al-Masriya montrant le président Abdel Fattah al-Sissi annonçant sa candidature pour un nouveau mandat lors d'une conférence au Caire, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

Le délégué général de La République en marche Christophe Castaner, à Matignon, le 29 novembre 2017 ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )Éludant les questions sur son éventuelle candidature à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS