En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 418.93 PTS
+0.73 %
5 413.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 345.33
+0.63 %
DAX PTS
12 410.08
+0.64 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.21 %

Affaire Darmanin: des accusations "très graves" selon Guirous (LR)

| AFP | 659 | Aucun vote sur cette news
La porte-parole du parti Les Républicains Lydia Guirous le 21 septembre 2015 à Paris
La porte-parole du parti Les Républicains Lydia Guirous le 21 septembre 2015 à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / AFP )

La porte-parole des Républicains Lydia Guirous a qualifié lundi de "très graves" les accusations contre le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, visé par une enquête préliminaire suite à une accusation de viol, qu'il nie.

"Ce sont des accusations qui sont très graves, et je comprends l'émotion que peuvent susciter ce type d'accusations", a affirmé Lydia Guirous sur RFI, ajoutant ne pas vouloir faire de "commentaire sur l'enquête en cours".

"Sur un plan politique, on voit bien que le monde vertueux, irréprochable d'Emmanuel Macron se casse la figure", a estimé la porte-parole des Républicains, citant les noms de Richard Ferrand, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, anciens ministres mis en cause dans des affaires.

Dimanche, des féministes ont lancé une pétition en ligne demandant au Premier ministre de mettre fin aux fonctions de M. Darmanin, faisant valoir que Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard avaient été "immédiatement poussés vers la sortie" lorsqu'ils ont été soupçonnés respectivement de favoritisme et d'emplois fictifs.

Le parquet de Paris a rouvert une enquête sur une accusation de viol visant le ministre des Comptes publics pour des faits présumés datant de 2009 que l'intéressé conteste catégoriquement. Une première plainte avait été classée sans suite.

"Je trouve ces sujets suffisamment graves pour ne pas en parler quand je ne connais pas le fond de l’affaire", a pour sa part déclaré Virginie Calmels, première vice-présidente des Républicains, sur Radio classique. "Je n’ai pas personnellement à prendre parti sur quelque chose qui pourrait être vraiment très grave si c’était révélé vrai, mais qui peut être aussi très grave s’il s’agissait d’allégations purement mensongères", a-t-elle ajouté.

Sur Public Sénat, la porte-parole des députés La République en marche, Aurore Bergé, a rappelé être "très favorable à tout mouvement" permettant "que la parole des femmes soit enfin plus entendue". "Par contre il ne faut pas que la présomption d’innocence soit balayée demain par une présomption de culpabilité", a-t-elle ajouté, soulignant que Gérald Darmanin "aujourd’hui, bénéficie de la présomption d’innocence".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...