En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Affaire Benalla: Collomb auditionné lundi à 10H00 à l'Assemblée

| AFP | 281 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb en mai 2018
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb en mai 2018 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives )

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, sera auditionné lundi à 10H00 dans le cadre de l'affaire Benalla par la commission des Lois de l'Assemblée nationale dotée des pouvoirs d'enquête, a annoncé samedi sa présidente Yaël Braun-Pivet (LREM).

L'audition, publique et retransmise, de M. Collomb "aura lieu lundi matin" à 10H00, a précisé Mme Braun-Pivet lors de la réunion de la commission chargée de mettre au point un programme d'auditions.

Le groupe majoritaire LREM, par la voix de Marie Guevenoux, a en outre accepté la publicité des autres auditions à venir, avec des exceptions en particulier sur les questions de "sûreté de l’État" ou dans le cas où un fonctionnaire demanderait le huis clos.

La commission a voté à la quasi unanimité le principe de cette publicité.

"La majorité lâche sur la publicité des auditions, voyant enfin combien l’opacité des travaux est nuisible. La majorité a heureusement été cadrée cette nuit", a réagi Philippe Gosselin (LR) dans un tweet.

Pour Ugo Bernalicis (LFI), "face à la pression de l'opinion publique et la pression politique des oppositions, la majorité @LaREM_AN a cédé et nous nous en félicitons".

Vendredi soir, le bureau de la commission des Lois avait échoué à se mettre d'accord sur un programme et sur le principe de publicité ou non des auditions.

Mme Braun-Pivet avait alors décidé de convoquer la commission dans son ensemble samedi pour trouver un accord avant la reprise de la séance pour poursuivre le débat des 1.470 amendements restant sur le projet de loi constitutionnelle.

La commission entendra également le préfet de police de Paris Michel Delpuech lundi à 14H00. "Nous n'excluons pas d'autres auditions lundi", a ajouté la députée.

Mais la commission n'a pas su se mettre d'accord sur la liste des personnes auditionnées. "Je dois acter un désaccord majeur sur cette liste entre les deux corapporteurs", a dit Guillaume Larrivé (LR), c'est-à-dire entre lui-même et Mme Braun-Pivet.

Outre MM. Collomb et Delpuech, cette dernière a proposé d'auditionner un certain nombre de responsables policiers ainsi que le directeur de cabinet du président de la République Patrick Strzoda et le responsable du Groupe de sécurité de la présidence de la République, le colonel Lionel Lavergne. "Dans un premier temps, je pense que cela peut satisfaire aux travaux de la commission", a-t-elle dit, ajoutant plus tard devant la presse qu'il ne lui semblait pas nécessaire "de charger la barque inutilement".

En revanche, pour M. Larrivé, "la liste est encore parcellaire" et il est "nécessaire" d'entendre Alexandre Benalla ainsi que Vincent Crase, employé de La République en marche qui était avec lui quand il a été filmé frappant des manifestants le 1er mai à Paris. Les deux hommes sont actuellement en garde à vue.

L'élu de l'Yonne a aussi demandé l'audition de responsables LREM, comme son délégué général Christophe Castaner. Parmi les responsables de l'Elysée, il voudrait celles du secrétaire général Alexis Kohler, et du porte-parole Bruno Roger-Petit.

"Est-ce qu'il y a une police parallèle dans ce pays, organisée par La République en marche?", a demandé Eric Ciotti (LR) en apportant son soutien à M. Larrivé.

Stéphane Peu (PCF) de son côté a demandé l'audition de représentants des syndicats de policiers, les Insoumis insistant pour leur part pour entendre M. Benalla et si besoin Brigitte Macron.

Au Palais Bourbon, la séance devant porter en principe tout le week-end sur la révision constitutionnelle a péniblement repris en fin de matinée par des rappels au règlement, avant de s'interrompre précocement, pour reprendre en théorie à 15H00.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/12/2018

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand le 11 décembre 2018 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a invité…

Publié le 16/12/2018

Fleurs et bougies sont déposées place Kleber à Strasbourg en hommage aux victimes de l'attentat, le 16 décembre 2018 ( SEBASTIEN BOZON / AFP )"Etre là pour montrer qu'on n'est pas à terre".…

Publié le 16/12/2018

Les femmes, Arabes israéliens et juifs ultra-orthodoxes sont sous-représentés dans le secteur high-tech en Israël, selon une étude publiée le dimanche 16 décembre 2018 ( JACK GUEZ /…

Publié le 16/12/2018

Le président américain Donald Trump (d) et son homologue chinois Xi Jinping (g), accompagnés de leurs délégations, au G20 à Buenos Aires, le 1er décembre 2018 ( SAUL LOEB / AFP )Le compte…

Publié le 16/12/2018

Un homme prend une photo avec son téléphone à Shenzhen (Chine) le 7 novembre 2018. ( WANG Zhao / AFP )C'était un gros village de pêcheurs, perdu aux portes de Hong Kong. Aujourd'hui, la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...