En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.02 %

Accueil des jeunes enfants, une "priorité" d'Agnès Buzyn

| AFP | 460 | Aucun vote sur cette news
La ministre française de la Santé Agnès Buzyn à Paris, le 24 juillet 2017
La ministre française de la Santé Agnès Buzyn à Paris, le 24 juillet 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Augmenter les places en crèches, aider à la parentalité, accroître le taux de recours aux allocations, simplification administrative: la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a dévoilé les premières orientations du gouvernement en matière de politique familiale et de lutte contre la pauvreté.

"La France se caractérise par un nombre élevé d'enfants pauvres et par le fait que les familles moins aisées recourent comparativement moins que dans d'autres pays à des solutions de garde collective, pourtant favorables au développement de l'enfant et à l'égalité des chances", a indiqué le ministère des Solidarités.

Dans un communiqué transmis à l'issue d'un Conseil d'administration de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf), auquel a participé mardi Mme Buzyn, le gouvernement a dévoilé les "priorités" de l'Etat, qui négocie actuellement la nouvelle convention d'objectifs et de gestion (Cog) qui le lie pour cinq ans (2018-2022) à la Cnaf.

Ainsi, la prochaine convention devra porter une "attention particulière" à la situation des enfants les plus fragiles, vivant notamment dans des familles monoparentales, et prévoir "la création de places supplémentaires en crèches qui répondent territorialement aux besoins des parents" avec un "financement des établissements d'accueil du jeune enfant simplifié et un travail sur les normes entrepris", est-il précisé.

Pour le précédent quinquennat, la Cog prévoyait d'accroître de 275.000 (+20%) en cinq ans le nombre de places d'accueil de jeunes enfants: +100.000 places de crèches, +100.000 places chez des assistantes maternelles et +75.000 places en écoles maternelles.

Avec près de 70.000 nouvelles places ouvertes et une baisse du recours aux assistantes maternelles, les objectifs n'ont pas été atteints, selon les derniers chiffres disponibles.

La transparence des critères d'accès aux crèches, l'accueil d'enfants handicapés, le soutien à la parentalité sont également cités.

Ces objectifs sont dans la continuité d'un "plan d'action pour la petite enfance" mis en place fin 2016 par le précédent gouvernement.

Concernant la lutte contre la pauvreté, la ministre a dit vouloir "franchir un nouveau palier dans la simplification de l'accès aux droits".

Elle veut également "accroitre le taux de recours aux minima sociaux, tout en garantissant un lien plus fort avec le retour à l'emploi".

Quelque 8,9 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté, moins de 1.015 euros par mois, soit 14,2% de la population.

Lors du conseil d'administration, Mme Buzyn a enfin rendu "un hommage appuyé" à Daniel Lenoir, directeur sortant de la Caisse, est-il précisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...