5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Accord entre LR et le micro-parti de Fillon sur les dons de la campagne

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Daniel Fasquelle, trésorier des Républicains, le 9 mai 2017 au siège du parti
Daniel Fasquelle, trésorier des Républicains, le 9 mai 2017 au siège du parti ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Les Républicains et Force Républicaine ont trouvé un accord mercredi sur la répartition des dons collectés pendant la campagne présidentielle par le micro-parti de François Fillon, a annoncé à l'AFP le trésorier de LR, Daniel Fasquelle.

"Sur 1,9 million d'euros collectés par Force républicaine, nous allons récupérer un million d'euros", a déclaré M. Fasquelle à l'issue d'une réunion avec le président de LR Bernard Accoyer et Bruno Retailleau, qui dirige de fait ce micro-parti depuis le retrait de la vie politique de l'ancien candidat à la présidentielle.

"Sur la base des campagnes précédentes, c'est mon estimation de manque à gagner pour LR s'il n'y avait pas eu cette concurrence de Force Républicaine", a-t-il expliqué.

Pendant la campagne, M. Fasquelle avait jugé "anormal" que l'équipe de François Fillon fasse des appels aux dons vers Force Républicaine et non LR.

Pour justifier la somme gardée par Force Républicaine, M. Fasquelle a concédé "qu'une partie des dons n'aurait pas eu lieu si François Fillon n'avait pas été candidat".

Ce million d'euros sera affecté au remboursement de la dette qui s'élève encore à 55 millions d'euros, a-t-il précisé.

Si le budget 2017 a été bouclé, il faudra cependant "renégocier avec les banques pour les cinq prochaines années sur plusieurs scénarios", a-t-il prévenu.

Si la vente du siège à Paris est une option, M. Fasquelle privilégie d'autres pistes "comme un deuxième plan d'économies et des recettes nouvelles".

"On pourrait créer une fondation qui aurait pour missions d'être un think-tank (réservoir d'idées) dont a besoin LR et de former des élus et des militants", a-t-il suggéré. "On louerait ensuite une partie du siège à cette fondation (éligible à des dons) et basculerait vers elle certains services du parti", a-t-il dit.

Le député du Pas-de-Calais compte faire cette proposition dans le cadre du mouvement "Sauvons la droite", qu'il a lancé en vue du congrès de décembre où il pourrait briguer la présidence de LR.

"Le redressement politique et le redressement financier sont liés. On a besoin d'une rénovation en profondeur avec plus de démocratie et plus de débats d'idées", a jugé M. Fasquelle, qui va en ce moment à la rencontre des militants.

A l'issue de ce tour de France, il décidera "fin août/début septembre" d'être candidat "si on a eu suffisamment de retours et si on est suffisamment nombreux".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS