En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
-
Dowjones PTS
26 511.05
-0.18 %
7 713.49
+0.31 %
1.125
-0.06 %

Abdelaziz Bouteflika: une santé très précaire

| AFP | 254 | 1 par 1 internautes
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 23 novembre 2017 à Alger
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 23 novembre 2017 à Alger ( RYAD KRAMDI / AFP/Archives )

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui a démissionné mardi après deux décennies passées au pouvoir, a une santé très précaire, multipliant les séjours hospitaliers notamment en France et en Suisse.

M. Bouteflika, 82 ans, a été très affaibli par un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, qui a affecté sa mobilité et son élocution. Il se déplace en fauteuil roulant et ne fait plus que de très rares apparitions publiques.

Ulcère, AVC

En 2005, M. Bouteflika séjourne près d'un mois à Paris, au Val-de-Grâce, un établissement dépendant du ministère français de la Défense. Un seul bulletin médical algérien révèle qu'il a été opéré d'un "ulcère hémorragique au niveau de l'estomac".

En 2013, le président est hospitalisé durant 80 jours à Paris à la suite d'un AVC. Selon ses "médecins accompagnateurs", M. Bouteflika a eu un AVC "sans retentissement sur ses fonctions vitales".

Depuis, le président a effectué plusieurs séjours pour "des contrôles médicaux périodiques" dans des établissements hospitaliers en France ou en Suisse.

En fauteuil roulant

Abdelaziz Bouteflika
Abdelaziz Bouteflika ( Simon MALFATTO / AFP )

En 2014, pour sa première apparition publique depuis deux ans, Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant lors de la présidentielle qu'il remporte.

La diffusion en 2016 d'une photo de M. Bouteflika le montrant dans une situation peu avantageuse en recevant le Premier ministre français Manuel Valls relance les spéculations sur son état de santé. Le président y présente un visage livide, les yeux hagards et la bouche ouverte.

En 2017, la visite de la chancelière allemande Angela Merkel est reportée à cause de "l'indisponibilité temporaire" de M. Bouteflika due à une "bronchite aigüe". Fin 2018, il ne peut recevoir à Alger le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en raison d'une "grippe aiguë".

Démission

Le 11 mars 2019, M. Bouteflika, confronté à une contestation contre sa candidature à un 5e mandat, renonce et reporte la présidentielle prévue en avril, prolongeant de fait sine die son mandat.

"Il n’y aura pas de cinquième mandat (...), mon état de santé et mon âge ne m’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l'assise des fondations d’une nouvelle République", déclare-t-il dans un message transmis par l'agence officielle APS.

Le 13, l'ex-diplomate Lakhdar Brahimi affirme avoir trouvé en très bonne santé M. Bouteflika, qu'il a rencontré au lendemain de son retour en Algérie après deux semaines d'hospitalisation en Suisse pour des "examens médicaux périodiques".

"Sa voix est certes faible, ne lui permettant pas de faire un discours à la télévision ou en public, mais il a retrouvé 100% de ses facultés intellectuelles". Le chef de l'Etat "ne bouge pas les pieds", mais "bouge les mains", dit-il.

Le 2 avril, M. Bouteflika, cible d'une contestation populaire inédite et lâché par l'armée, démissionne.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...