5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

A son procès en appel, Cahuzac convoque à nouveau Rocard et "Birdie"

| AFP | 270 | Aucun vote sur cette news
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac (D), au côté de son avocat Eric Dupond-Moretti, au tribunal à Paris, le 12 février 2018
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac (D), au côté de son avocat Eric Dupond-Moretti, au tribunal à Paris, le 12 février 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP )

Un trésor de guerre politique puis une "fuite en avant": l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a maintenu mardi, à son procès en appel, la thèse d'un financement du mouvement de Michel Rocard pour expliquer l'ouverture d'un premier compte en Suisse en 1992.

Cinq ans après le scandale le plus retentissant du quinquennat de François Hollande, Jérôme Cahuzac a entrepris de raconter à nouveau, d'une voix parfois étranglée, la chute du ministre en charge du redressement fiscal de la France.

Dans son récit, on retrouve l'ex-Premier ministre socialiste Michel Rocard, le banquier suisse et "Birdie", le code du compte caché.

Jérôme Cahuzac quitte le tribunal de Paris, le 8 décembre 2016
Jérôme Cahuzac quitte le tribunal de Paris, le 8 décembre 2016 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La ligne de défense n'a pas changé: c'est la volonté de constituer un butin de guerre politique qui explique le "basculement" dans la fraude, un dévouement désintéressé à la cause si l'on suit Jérôme Cahuzac. La suite relèverait d'une "fuite en avant".

"En novembre 1992, jusqu'en mai 1993, des fonds émanant de l'industrie pharmaceutique seront versés pour financer les activités politiques de Michel Rocard", affirme-t-il à la barre.

Cette thèse avait été avancée pour la première fois à son procès de 2016: l'ex-chirurgien avait assuré que Rocard, qui venait de mourir, "ignorait tout" de ce financement occulte.

Comme en première instance, il refuse de donner le nom de ses interlocuteurs. Depuis, il dit être retourné les voir pour étayer ses dires: "La réponse qui m'a été donnée, c'est: +Jérôme, on ne te connaît plus+".

- "Que personne ne sache" -

Au président de la cour d'appel, il dit qu'il a bien conscience que sa "déclaration spontanée" sur le financement du mouvement rocardien a été "très mal perçue" -- elle avait suscité l'"écoeurement" de la famille socialiste sans convaincre le tribunal, qui l'avait condamné à trois ans de prison ferme. Alors Jérôme Cahuzac insiste sur "le contexte".

En mai 1991, après la chute du gouvernement Rocard, M. Cahuzac quitte le cabinet du ministre de la Santé, Claude Evin. Il débute alors ses activités de chirurgien esthétique tout en menant des activités de conseil auprès de laboratoires. Et il s'engage "auprès de l'équipe Rocard".

"Il m'est très vite demandé dans quelle mesure je pourrais aider au financement", dit-il. Cet argent devait "servir à financer" la campagne des législatives de 1993 et préparer la présidentielle de 1995.

A l'époque, le financement des partis politiques avait commencé à être régulé en France. Fort de son carnet d'adresses, Jérôme Cahuzac va donc continuer à démarcher les laboratoires "officiellement" mais aussi demander des "financements parallèles".

Ces fonds occultes seront versés sur un premier compte ouvert à l'Union des banques suisses (UBS) en 1992 par "un ami", l'avocat proche de l'extrême droite Philippe Péninque, compte sur lequel Jérôme Cahuzac a une procuration. Le chirurgien ouvrira en juin 1993 un compte en son nom propre à UBS, nom de code "Birdie" - un "coup d'avance" au golf.

"On vous sait amateur de golf", remarque le président Dominique Pauthe.

- "La référence, c'est plutôt le joueur de jazz Charlie Parker, je me suis mis au golf plus tard", corrige l'ex-élu. Ce code n'est que la suite logique d'une demande de "discrétion absolue".

Ce second compte sera très vite géré puis hébergé par la banque genevoise Reyl. C'est en 2009 que l'ensemble des avoirs sont transférés vers Singapour, via des sociétés offshore.

"Si on suit votre logique, reprend le président, la perspective était de rendre cet argent: mais à qui? Quand? Pourquoi?"

- "On m'avait dit d'attendre, qu'on me dirait". Après l'échec de Rocard aux européennes de 1994, Jérôme Cahuzac affirme avoir compris que "personne ne (lui) demanderait jamais" de rendre cet argent. "Je n'ai rien fait, j'ai eu tort, c'est une tache indélébile".

Le président fait remarquer qu'il a tout même donné procuration à son épouse sur son compte suisse. Mais à cet instant, Jérôme Cahuzac, qui a de grandes ambitions politiques, est déjà dans la spirale du "déni". "Je ne voulais qu'une seule chose, que personne ne sache".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/02/2018

Portrait deThomas Pesquet délivré par l'Agence européenne de l'Espace (ESA) le 7 février 2018 ( HO / ESA/NASA/AFP/Archives )"Et hop c'est parti ! Ca me rappelle des souvenirs, c'est comme dans…

Publié le 18/02/2018

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Conférence sur la sécurité de Munich, le 18 février 2018 ( Thomas KIENZLE / AFP )Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis…

Publié le 18/02/2018

Photo d'une carte éditée par l'Historial de Péronne montrant des poilus en train de creuser une tranchée au cours de la bataille de la Marne pendant la Première guerre mondiale ( / Historial…

Publié le 18/02/2018

Un avion ATR de la compagnie iranienne Aseman Airlines à l'aéroport de Dubaï le 29 juillet 2008 ( MARWAN NAAMANI / AFP/Archives )Les 66 passagers et membres d'équipage d'un avion de ligne…

Publié le 18/02/2018

Emma Gonzalez, élève du lycée de Floride frappé par le tuerie, pendant son discours interpellant Donald Trump lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale le 17 février 2018 (…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS