En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 985.45 PTS
-0.79 %
4 955.0
-1.08 %
SBF 120 PTS
3 977.96
-0.88 %
DAX PTS
11 244.54
-0.85 %
Dowjones PTS
24 913.59
-1.97 %
6 644.69
-3.24 %
1.145
+0.32 %

A son procès en appel, Cahuzac convoque à nouveau Rocard et "Birdie"

| AFP | 651 | Aucun vote sur cette news
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac (D), au côté de son avocat Eric Dupond-Moretti, au tribunal à Paris, le 12 février 2018
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac (D), au côté de son avocat Eric Dupond-Moretti, au tribunal à Paris, le 12 février 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP )

Un trésor de guerre politique puis une "fuite en avant": l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a maintenu mardi, à son procès en appel, la thèse d'un financement du mouvement de Michel Rocard pour expliquer l'ouverture d'un premier compte en Suisse en 1992.

Cinq ans après le scandale le plus retentissant du quinquennat de François Hollande, Jérôme Cahuzac a entrepris de raconter à nouveau, d'une voix parfois étranglée, la chute du ministre en charge du redressement fiscal de la France.

Dans son récit, on retrouve l'ex-Premier ministre socialiste Michel Rocard, le banquier suisse et "Birdie", le code du compte caché.

Jérôme Cahuzac quitte le tribunal de Paris, le 8 décembre 2016
Jérôme Cahuzac quitte le tribunal de Paris, le 8 décembre 2016 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La ligne de défense n'a pas changé: c'est la volonté de constituer un butin de guerre politique qui explique le "basculement" dans la fraude, un dévouement désintéressé à la cause si l'on suit Jérôme Cahuzac. La suite relèverait d'une "fuite en avant".

"En novembre 1992, jusqu'en mai 1993, des fonds émanant de l'industrie pharmaceutique seront versés pour financer les activités politiques de Michel Rocard", affirme-t-il à la barre.

Cette thèse avait été avancée pour la première fois à son procès de 2016: l'ex-chirurgien avait assuré que Rocard, qui venait de mourir, "ignorait tout" de ce financement occulte.

Comme en première instance, il refuse de donner le nom de ses interlocuteurs. Depuis, il dit être retourné les voir pour étayer ses dires: "La réponse qui m'a été donnée, c'est: +Jérôme, on ne te connaît plus+".

- "Que personne ne sache" -

Au président de la cour d'appel, il dit qu'il a bien conscience que sa "déclaration spontanée" sur le financement du mouvement rocardien a été "très mal perçue" -- elle avait suscité l'"écoeurement" de la famille socialiste sans convaincre le tribunal, qui l'avait condamné à trois ans de prison ferme. Alors Jérôme Cahuzac insiste sur "le contexte".

En mai 1991, après la chute du gouvernement Rocard, M. Cahuzac quitte le cabinet du ministre de la Santé, Claude Evin. Il débute alors ses activités de chirurgien esthétique tout en menant des activités de conseil auprès de laboratoires. Et il s'engage "auprès de l'équipe Rocard".

"Il m'est très vite demandé dans quelle mesure je pourrais aider au financement", dit-il. Cet argent devait "servir à financer" la campagne des législatives de 1993 et préparer la présidentielle de 1995.

A l'époque, le financement des partis politiques avait commencé à être régulé en France. Fort de son carnet d'adresses, Jérôme Cahuzac va donc continuer à démarcher les laboratoires "officiellement" mais aussi demander des "financements parallèles".

Ces fonds occultes seront versés sur un premier compte ouvert à l'Union des banques suisses (UBS) en 1992 par "un ami", l'avocat proche de l'extrême droite Philippe Péninque, compte sur lequel Jérôme Cahuzac a une procuration. Le chirurgien ouvrira en juin 1993 un compte en son nom propre à UBS, nom de code "Birdie" - un "coup d'avance" au golf.

"On vous sait amateur de golf", remarque le président Dominique Pauthe.

- "La référence, c'est plutôt le joueur de jazz Charlie Parker, je me suis mis au golf plus tard", corrige l'ex-élu. Ce code n'est que la suite logique d'une demande de "discrétion absolue".

Ce second compte sera très vite géré puis hébergé par la banque genevoise Reyl. C'est en 2009 que l'ensemble des avoirs sont transférés vers Singapour, via des sociétés offshore.

"Si on suit votre logique, reprend le président, la perspective était de rendre cet argent: mais à qui? Quand? Pourquoi?"

- "On m'avait dit d'attendre, qu'on me dirait". Après l'échec de Rocard aux européennes de 1994, Jérôme Cahuzac affirme avoir compris que "personne ne (lui) demanderait jamais" de rendre cet argent. "Je n'ai rien fait, j'ai eu tort, c'est une tache indélébile".

Le président fait remarquer qu'il a tout même donné procuration à son épouse sur son compte suisse. Mais à cet instant, Jérôme Cahuzac, qui a de grandes ambitions politiques, est déjà dans la spirale du "déni". "Je ne voulais qu'une seule chose, que personne ne sache".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/11/2018

Communiqué de presse             Paris, le 19 novembre 2018 …

Publié le 19/11/2018

Une balance de la justice ( LOIC VENANCE / AFP )Tribunaux engorgés, prisons surpeuplées: l'Assemblée a entamé lundi l'examen de la réforme de la justice, qui entend adapter l'institution au…

Publié le 19/11/2018

SuperSonic Imagine, spécialisée dans l’imagerie médicale par échographie, va présenter son nouvel échographe Aixplorer MACH 30 au Congrès annuel de la RSNA, la Société de Radiologie…

Publié le 19/11/2018

Mauna Kea Technologies a signé un avenant à son accord de souscription signé le 3 février 2017 avec IPF Partners, un fournisseur de solutions alternatives de financement. L’avenant ouvre la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE NOMINATION DE MARC GRYNBERG EN QUALITE DE MEMBRE DU COMITE STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE     Paris-La-Défense, le 19 novembre 2018 - Le Conseil…

Publié le 19/11/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 19/11/2018

Communiqué de presse             Paris, le 19 novembre 2018 …

Publié le 19/11/2018

DÉCLARATION DES TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES DU 12 AU 16 NOVEMBRE 2018   Paris, le 19 novembre 2018     Conformément à la réglementation relative aux rachats…

Publié le 19/11/2018

Cegedim-Media (C-Media), spécialiste de la communication digitale sur le point de vente et filiale du groupe Cegedim, annonce la signature d'un contrat avec Marionnaud, spécialisé dans la…