En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

A Signes, discorde autour de l'héritage "écolo" laissé à la mort du maire

| AFP | 312 | 4 par 1 internautes
Mairie de Signes, le 5 février 2020
Mairie de Signes, le 5 février 2020 ( CLEMENT MAHOUDEAU / AFP/Archives )

Six mois après la mort du maire tué en voulant faire respecter l'environnement, l'essor industriel du village provençal de Signes, au coeur d'un parc naturel du Var, fait grincer les dents d'une partie des habitants qui s'interrogent sur l'empreinte laissée par l'édile.

Dans les ruelles en pente balayées par un vent glacial, les habitants se font rares en ce samedi hivernal. Rien à voir avec la foule du 9 août dernier, jour des obsèques du maire, Jean-Mathieu Michel.

Quatre jours plus tôt, cet homme de 76 ans avait été écrasé accidentellement par une camionnette dont il souhaitait verbaliser les occupants qui avaient illégalement déchargé des gravats dans la nature.

Des responsables politiques nationaux avaient fait le déplacement pour rendre hommage, au côté de la population, à cet élu Divers droite qui dirigeait avec poigne depuis 36 ans ce village du Var de 2.800 âmes.

Après sa mort, son premier adjoint Alain Reichardt reprend le flambeau de son ami "Jeannot" pour les élections de mars avec la liste "Avenir et traditions". Mais le maire par intérim fait face à deux concurrents qui se targuent de mieux défendre l'environnement.

Après l'émotion suscitée par la disparition du maire, symbole sans le vouloir de la cause écologique, son héritage dans ce domaine est désormais au centre de la bataille.

"La mort du maire a peut-être mis en exergue ce qui n'allait pas et provoqué une remise en question", s'interroge Amanda. Cette jeune maman a l'impression de vivre dans une commune tiraillée entre "son développement économique, qui ne va pas spécialement dans le bon sens" et "les richesses de son patrimoine pas assez mis en avant".

Carrière Lafarge à Signes, le 5 février 2020
Carrière Lafarge à Signes, le 5 février 2020 ( CLEMENT MAHOUDEAU / AFP/Archives )

Située au pied du massif de la Sainte-Baume, entourée de grandes forêts de chênes-lièges, Signes avec ses fontaines fleuries dans son centre historique, a longtemps été le lieu de villégiature des évêques de Marseille.

Mais la commune la plus étendue du Var compte aussi une zone industrielle vouée à devenir la plus vaste de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, avec son usine Coca-Cola, classée Seveso seuil bas en raison de sa dangerosité potentielle, et son entreprise Lafarge, critiquée par une partie des habitants.

"Usine à goudron"

Le cimentier qui exploite depuis 2010 une carrière charriant "un flot de camions", selon ses détracteurs, voulait accueillir une nouvelle usine de production de granulats.

La goutte de trop pour les habitants qui se constituent en collectif et obtiennent en juillet l'annulation de l'arrêté préfectoral autorisant l'implantation de cette "usine à goudron".

Alain Reichardt, maire par intérim de Signes, Edouard Philippe et François Baroin lors d'un hommage à Jean-Mathieu Michel, le 21 novembre 2019 au congrès des maires à Paris
Alain Reichardt, maire par intérim de Signes, Edouard Philippe et François Baroin lors d'un hommage à Jean-Mathieu Michel, le 21 novembre 2019 au congrès des maires à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Porté par leur succès judiciaire, le collectif emmené par Hélène Verduyn a décidé de présenter une liste "Signes environnement" face à Alain Reichardt.

"Personne ne mérite de mourir comme ça, mais il faut bien dire que l'environnement n'était pas la priorité du maire (décédé). On n'a pas eu beaucoup de soutien quand on s'est battu contre l'agrandissement de la carrière", déplore Hélène Verduyn.

"La mort du maire en tentant de faire respecter l'environnement c'est un peu un comble", abonde timidement Amanda qui préfère taire son nom de famille.

Une autre liste a aussi choisi de mettre la défense de l'environnement en tête de ses tracts. Proche de Marine Le Pen, le candidat soutenu par le Rassemblement national, Jean-Marc Menichini dénonce le projet de ligne TGV entre Aubagne (Bouches-du-Rhône) et Toulon qui pourrait traverser le plateau de Signes.

Il promet aussi d'installer des caméras de surveillance "contre les pollueurs" sauvages des forêts alentour.

Autour du stand dressé par le candidat retraité de la gendarmerie, des habitants disent craindre de "voir ce petit bout de paradis" entre Toulon et Marseille devenir une cité "dortoir" avec des "permis de construire délivrés à tout va".

"C'est quand même fou, Jeannot est mort pour l'environnement. Il a été élu sept fois de suite, c'est donc qu'il était perçu comme un bon maire", s'agace Alain Reichardt pointant l'hypocrisie ambiante.

"Les gens veulent du boulot mais pas d'entreprises, des belles routes, mais pas d'usine d'enrobage", peste celui qui a choisi de se présenter par "devoir pour Jeannot et ses électeurs".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/02/2020

La centrale nucléaire de Fessenheim, le 20 février 2020 dans le Haut-Rhin ( SEBASTIEN BOZON / AFP )L'arrêt du premier des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans la nuit…

Publié le 21/02/2020

Séance de questions au gouvernement, le 11 février 2020 à l'Assemblée nationale, à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )Débats enlisés, astuces de procédure usées à plein par les…

Publié le 21/02/2020

Une jeune Syrien porte une pancarte avec une caricature représentant les présidents russe Vladimir Poutine et syrien Bachar al-Assad, lors d'une manifestation le 21 février à Idleb, dans le…

Publié le 21/02/2020

Anthony Bouthier, balle en main, lors d'une séance d'entraînement au Stade de France, le 8 février 2020, est pressenti à l'arrière contre le Pays de Galles ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Dix…

Publié le 21/02/2020

La menace coronavirus continue à planer au-dessus de la planète finance...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…