5 494.83 PTS
-
5 498.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
-
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 802.11
+0.16 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

A Dunkerque, EELV lance une grande réflexion sur l'avenir de l'écologie politique

| AFP | 163 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire national d'EELV David Cormand le 10 septembre 2016 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis)
Le secrétaire national d'EELV David Cormand le 10 septembre 2016 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Europe-Ecologie-Les Verts a lancé jeudi sa grande réunion d'été à Dunkerque, avec une première journée consacrée en grande partie à l'avenir de l'écologie politique.

Confronté à une baisse du nombre d'adhérents, et à des difficultés de trésorerie, le parti écologiste, qui a récemment du licencier cinq employés pour raisons économiques, a tenu à maintenir ses journées d'été. "Vous avez trois jours pour débattre, pendant que les militants socialistes sont privés d'universités, que les Républicains sont éclatés (...) et alors même le Front national a annulé son rendez-vous de rentrée", lance Marine Tondelier, élue municipale chargée de l'organisation des JDE.

"La France n'en as pas fini avec les écologistes promet le secrétaire national David Cormand sous les applaudissements. Son objectif, "passer d'un parti qui était avant tout lanceur d'alerte, à un parti qui s'organise pour conquérir le pouvoir". Ambitieux, alors qu'EELV se remet encore d'une campagne présidentielle, qui a vu leur candidat, l'eurodéputé Yannick Jadot, rejoindre la campagne de Benoît Hamon, éliminé au premier tour avec 6,3% des suffrages.

Marine Tondelier, à Hénin-Beaumont le 21 mai 2012
Marine Tondelier, à Hénin-Beaumont le 21 mai 2012 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

"Je voudrais commencer par vous remercier", déclare aux militants écologistes, le désormais ex-socialiste à la tête du "mouvement du 1er juillet", assurant que "le sort des partis politiques est à (ses) yeux secondaire". Une question qui aura rythmé de nombreux débats pour cette journée inaugurale.

EELV doit-elle, pour perdurer, rejoindre une autre force de gauche? Pour M. Cormand, la réponse est non. "Il faut remettre à plat le projet politique", assure le secrétaire national, qui veut améliorer l'"outil militant" en prévision des européennes de 2019. "Nous consacrons trop d'énergie à parler entre nous, et pas assez à tenter de convaincre", explique-t-il lors d'un discours inaugural au milieu d'invités politiques et de la société civile.

Outre M. Hamon, le parti a également invité d'autres forces politiques, représentées par la députée européenne PCF Marie-Pierre Vieu, et le député LREM du Maine-et-Loire Mathieu Orphelin, ancien membre d'EELV. Autre objectif affiché, renouer de manière plus efficace avec la société civile, alors que Valérie Cabanes, porte-parole d'End Ecocide on Earth, et Clémence Dubois, de l'ONG 350.org, ont été conviées pour donner leur vision de l'avenir de l'écologie politique.

Vendredi, les militants qui verront l'arrivée parmi eux de Yannick Jadot, discuteront entre autre d'éducation, de migrations, d'agriculture, avant une journée entièrement consacrée à l’Europe samedi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS