5 395.79 PTS
+0.17 %
5 399.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

39% des Français plutôt satisfaits des six premiers mois de Macron

| AFP | 198 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron s'entretient avec le Secrétaire Général de l'Onu Antonio Guterres, à Bonn, le 15 novembre 2017
Emmanuel Macron s'entretient avec le Secrétaire Général de l'Onu Antonio Guterres, à Bonn, le 15 novembre 2017 ( John MACDOUGALL / AFP )

Moins de quatre Français sur dix (39%) sont satisfaits des six premiers mois de mandat d'Emmanuel Macron, avec une différence nette entre sympathisants de gauche (15%) et sympathisants de droite (48%), selon un sondage BVA-La Tribune publié jeudi.

Invités à dire s'ils sont plutôt satisfaits ou plutôt mécontents des six premiers mois du président de la République, 39% se disent plutôt satisfaits et 57% plutôt mécontents (4% ne se prononçant pas).

C'est un point de plus que pour François Hollande en novembre 2012 (38% de satisfaits, 61% de mécontents).

En revanche, M. Macron jouit d'une image beaucoup plus positive que M. Hollande dans l'opinion: les Français le trouvent dynamique (81% contre 27% pour l'ex-chef de l'Etat au bout de quatre mois de mandat), compétent (57% contre 38%), capable de prendre les décisions qui s'imposent (56% contre 31%).

François Hollande était en revanche jugé davantage rassembleur que M. Macron (40% contre 37%).

Le mécontentement est majoritaire chez les jeunes (60% des 18-34 ans) et les catégories modestes (63% des ouvriers et employés).

Sur le plan politique, si 15% des sympathisants de gauche se disent satisfaits, on note une nette différence entre ceux de la France insoumise (8%) et ceux du PS (39%).

Même écart à droite de l'échiquier entre les sympathisants LR (52% de satisfaits) et ceux du FN (21%).

Les six premiers mois du mandat d'Emmanuel Macron ont "marqué les esprits", note l'institut: 77% des Français sont capables de citer spontanément au moins une mesure réalisée par Emmanuel Macron.

Les quatre mesures que les Français ont le plus retenues sont la loi travail (26% de citation), la suppression de l'ISF (16%), la hausse de la CSG (15%) et la baisse des APL (14%). Des "mesures qui sont souvent évoquées avec une tonalité négatives", observe BVA.

De manière générale, près d'un Français sur deux (47%) juge la politique du gouvernement trop libérale (17% pas assez, 31% juste comme il faut).

Sondage réalisée par internet du 15 au 16 novembre auprès d'un échantillon de 1.080 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Succès commerciaux en Russie et en République tchèque

Publié le 12/12/2017

ID Logistics annonce la nomination de Marie Gay-de Tailly en qualité de Directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe. Rattachée à Christophe Satin, Directeur général…

Publié le 12/12/2017

L'opérateur télécoms néerlandais KPN a finalisé l'acquisition de QSight IT, annoncée début octobre. "Cette acquisition entre dans la stratégie de KPN visant à renforcer son activité de…

Publié le 12/12/2017

Compagnie des Alpes a enregistré une baisse de 6,3% de son bénéfice net part du groupe, à 31,3 millions d'euros, sur son exercice 2016/2017 clos fin septembre. L'excédent brut opérationnel…

Publié le 12/12/2017

GTT organise ce jour une conférence investisseurs. A cette occasion, Philippe Berterottière, Président-Directeur général de GTT, ouvrira la réunion en soulignant la bonne orientation du marché…

CONTENUS SPONSORISÉS