En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-
DAX PTS
11 364.17
-
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.03 %

USA: Huawei plaide non coupable de violations des sanctions contre l'Iran

| AFP | 136 | Aucun vote sur cette news
Les avocats de Huawei devant le tribunal fédéral de Brooklyn, le 14 mars 2019
Les avocats de Huawei devant le tribunal fédéral de Brooklyn, le 14 mars 2019 ( Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

L'équipementier chinois Huawei a plaidé jeudi non coupable de violations des sanctions américaines contre l'Iran devant un juge fédéral de Brooklyn, lors d'une audience dont était absente la directrice financière Meng Wanzhou, actuellement au Canada.

Huawei et sa filiale Huawei Device USA, qui a également plaidé non coupable, étaient représentés par leurs avocats. Une autre filiale du groupe chinois, Skycom Tech, n'était pas représentée et n'a donc pu communiquer ses intentions au juge Ramon Reyes.

Ces trois entités ont été inculpées fin janvier, Huawei étant visé par treize chefs d'accusation liés à des violations présumées des sanctions américaines contre l'Iran. Fille du fondateur du n°2 mondial des smartphones, Meng Wanzhou n'a été inculpée que de quatre de ces chefs.

Selon l'acte d'accusation, Huawei se serait servi de Skycom pour dissimuler ses activités commerciales avec l'Iran.

Dans une procédure distincte, deux de ses filiales --Huawei Device USA et Huawei Device Ltd-- ont également été inculpées fin janvier d'association de malfaiteurs en vue de voler des secrets industriels.

Elles ont plaidé non coupable fin février devant un juge fédéral de Seattle (nord-ouest). Leur procès doit débuter le 2 mars 2020.

Non représentée à l'audience jeudi, Mme Meng est actuellement en résidence surveillée au Canada et sous le coup d'une demande d'extradition formulée par les Etats-Unis.

La prochaine audience de la dirigeante chinoise est fixée au 8 mai à Vancouver mais l'examen du dossier sur le fond ne commencera qu'à une date encore indéterminée.

Son interpellation le 1er décembre, son placement en résidence surveillée et la procédure d'extradition sont présentés par Pékin comme une tentative de miner le fleuron des télécoms Huawei.

Depuis l'arrestation de Mme Meng, les autorités chinoises ont interpellé sur leur sol deux Canadiens, accusés d'espionnage, tandis qu'un tribunal chinois en a condamné à mort un troisième.

Mais Pékin assure que ces procédures n'ont pas de lien avec le dossier Huawei, qui intervient sur fond de guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Le résultat net part du Groupe Afone s'élève à 11,33 ME...

Publié le 22/03/2019

Sanofi et Lexicon vont coopérer étroitement avec la FDA pour définir les prochaines mesures appropriées...

Publié le 22/03/2019

La FDA publie une lettre de réponse complète au sujet de  Zynquista(TM) (sotagliflozine)     Paris et The Woodlands (Texas) - Le 22 mars 2019 -  La Food and Drug…

Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…