En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 972.31 PTS
-1.60 %
4 977.00
-1.45 %
SBF 120 PTS
3 988.23
-1.52 %
DAX PTS
11 274.08
-2.17 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.01 %

Plus de 1.200 Français sont détenus à l'étranger dont sept condamnés à mort

| AFP | 546 | Aucun vote sur cette news
Le Français Michaël Blanc, arrêté à Bali en 1999 avec de la drogue, après sa libération sur parole, le 20 janvier 2014 à Jakarta, en Indonésie
Le Français Michaël Blanc, arrêté à Bali en 1999 avec de la drogue, après sa libération sur parole, le 20 janvier 2014 à Jakarta, en Indonésie ( ROMEO GACAD / AFP/Archives )

Plus de 1.200 Français sont détenus à l'étranger, comme l'a été Michaël Blanc, et sept d'entre eux sont sous le coup d'une condamnation à mort, selon les chiffres du ministère des Affaires étrangères.

Michaël Blanc, arrêté à Bali en 1999 pour trafic de drogue puis condamné à une lourde peine de prison en Indonésie, devait quitter samedi Jakarta après l'expiration de son contrôle judiciaire.

- Un chiffre sous-évalué -

Au 31 mai 2018, un total de 1.270 ressortissants français étaient recensés comme étant détenus à l'étranger, selon le Quai d'Orsay.

Ce chiffre correspond aux cas qui ont été signalés aux consulats français par les intéressés eux-mêmes ou bien par des proches ou encore par les autorités locales.

Le Français Serge Atlaoui, arrêté en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy près de Jakarta et condamné en 2007 à la peine capitale, est escorté par la police au tribuanl de Tangerang, le 1er avril 2015 en Indonésie
Le Français Serge Atlaoui, arrêté en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy près de Jakarta et condamné en 2007 à la peine capitale, est escorté par la police au tribuanl de Tangerang, le 1er avril 2015 en Indonésie ( ROMEO GACAD / AFP/Archives )

Ce total est "probablement sous-évalué" car de nombreux Français détenus dans des pays européens font le choix de ne pas se faire connaître auprès des consulats, explique-t-on au Quai d'Orsay.

Parmi les détenus français à l'étranger, sept sont actuellement sous le coup d'une condamnation à la peine de mort, précise le ministère qui souligne que le combat pour l'abolition universelle de la peine de mort est une "priorité diplomatique". "Notre ministère agit pour permettre la commutation des peines de nos sept compatriotes", souligne-t-on.

- Des cas célèbres -

Parmi ces sept condamnés dans les couloirs de la mort: Serge Atlaoui, arrêté en Indonésie en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy près de Jakarta a été condamné en 2007 à la peine capitale. Cet artisan soudeur, qui s'est toujours proclamé innocent, a vu son dernier recours rejeté par la Cour suprême le 21 avril 2015.

La Française Florence Cassez, qui avait été condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements par la justice mexicaine, à son arrivée à l'aérport de Roissy après sa libération, le 24 janvier 2013
La Française Florence Cassez, qui avait été condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements par la justice mexicaine, à son arrivée à l'aérport de Roissy après sa libération, le 24 janvier 2013 ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Sur les 1.270 Français répertoriés comme détenus à l'étranger, 46% le sont dans l'Union européenne ou en Europe occidentale, 15% en Afrique du Nord, 11% en Asie et Océanie, 7% en Amérique centrale et du Sud et 7% en Amérique du Nord.

Le cas le plus connu et emblématique de ces dernières années: la Française Florence Cassez avait été condamnée par la justice mexicaine à 60 ans de prison pour enlèvements puis avait été libérée le 23 janvier 2013 après sept ans de prison. La Cour suprême mexicaine avait jugé que les conditions d'un procès équitable n'avaient pas été respectées.

Autre détenu célèbre, pour terrorisme cette fois: Zacarias Moussaoui a été arrêté aux Etats-Unis quelques semaines avant les attentats du 11-Septembre 2001 et condamné en mai 2006 à la prison à vie pour complicité dans ces attentats par un tribunal fédéral en Virginie. Sa condamnation a été confirmée en appel en janvier 2010. Il purge sa peine à l'isolement, dans une prison de très haute sécurité, dans le Colorado (ouest).

- Affaires de drogue -

Mais les détentions pour des affaires de drogues sont les plus nombreuses parmi les détenus français à l'étranger: les "infractions aux législations sur les stupéfiants" sont à l'origine de 29% des cas (60% des cas en Amérique latine et 50% en Afrique du Nord).

Parmi ceux-ci, le cas de Gérard Debetz, un Limougeaud arrêté en 2011 à l'aéroport de Jakarta par la douane avec une valise où étaient dissimulés 5,1 kilos de méthamphétamine. Il a été condamné à la prison à perpétuité mais affirme qu'il ignorait tout du contenu de cette valise.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/10/2018

Un bitcoin, le 17 janvier 2018 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )Sur l'un des principaux boulevards de Moscou, il faut d'abord sonner, puis franchir deux lourdes portes et le…

Publié le 23/10/2018

Benjamin Griveaux, photographié à Paris en octobre 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a estimé mardi à propos de la hausse du prix du…

Publié le 23/10/2018

L'ancien secrétaire d'Etat à la fonction publique Georges Tron (D) à l'ouverture de son procès à Bobigny le 23 octobre 2018 ( Thomas SAMSON / AFP )Après un faux-départ l'an dernier,…

Publié le 23/10/2018

Dans la continuité de son engagement d'accompagner au mieux les tendances porteuses de notre monde, CPR AM a souhaité étoffer son offre autour d'un défi essentiel: L'EDUCATION. CPR Invest…

Publié le 23/10/2018

L'actrice américaine Jane Fonda à la Cinémathèque française à l'occasion d'une rétrospective sur sa carrière, le 22 octobre 2018 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP )L’actrice américaine…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...

Publié le 23/10/2018

Après avoir pris appui sur le support à 114.5 euros, le titre rebondit nettement et comble le trou de cotation baissier ouvert le 11 octobre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI présente…

Publié le 23/10/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos flanche de 18,13% à 73,82 euros. Fragilisé depuis fin juillet par une croissance organique décevante au premier semestre et par les "arrangements…