En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.141
-0.09 %

Pittsburgh honore la mémoire de deux frères, unis dans la vie comme dans la mort

| AFP | 151 | Aucun vote sur cette news
Deux hommes arrivent aux funérailles de Cecil et David Rosenthal, à Pittsburgh, le 30 octobre 2018
Deux hommes arrivent aux funérailles de Cecil et David Rosenthal, à Pittsburgh, le 30 octobre 2018 ( Brendan Smialowski / AFP )

Cecil et David Rosenthal, frères inséparables dans la vie comme dans la mort, étaient des membres aimés et chéris de la communauté juive de Pittsburgh, deux âmes dévouées à leur synagogue, où leurs vies ont été brutalement fauchées.

La ville fait mardi ses adieux à ce duo, à l'occasion des premières funérailles des victimes de la tuerie de Pittsburgh, la pire attaque antisémite de l'histoire américaine.

Agés respectivement de 59 et 54 ans, Cecil et David, qui habitaient ensemble et souffraient de troubles du développement, étaient les plus jeunes des onze fidèles tués samedi.

"Je suis vraiment anéantie, ils étaient tellement adorables", confie Arlene Wolk, qui les connaissaient tous les deux par la synagogue. "Je ne peux toujours pas croire que quelqu'un puisse avoir assez de haine en lui pour entrer dans un lieu de prière et y tuer des gens".

Les deux frères vivaient dans le quartier de Squirrel Hill, au coeur de la communauté juive de cette ville qui a fait sa fortune sur l'acier. Ils saluaient toujours leurs voisins et ne rataient jamais un service à la synagogue Tree of Life, où ils ont été brutalement assassinés en plein office, le jour du repos hebdomadaire juif, le shabbat.

Mardi, leurs funérailles se tenaient au temple Rodef Shalom, à seulement six minutes en voiture de là, par une de ces journées d'automne où les feuilles passent du jaune foncé au roux, sous un grand ciel bleu.

Les cercueils des frères Rosenthal sont transportés après leurs funérailles, à Pittsburgh, le 30 octobre 2018
Les cercueils des frères Rosenthal sont transportés après leurs funérailles, à Pittsburgh, le 30 octobre 2018 ( Brendan Smialowski / AFP )

Jeff Izenson, l'une des personnes assistant à cette cérémonie privée, a connu la famille et travaillé avec leur mère.

"Ils étaient les personnes les plus gentilles qui soient et n'auraient pas fait de mal à une mouche", dit-il à l'AFP en se rendant à la cérémonie avec sa femme. "Les mots ne peuvent pas décrire à quel point tout cela est horrible et lâche".

- "Tout le temps joyeux" -

"Ils formaient une part importante de la communauté juive", abonde Donald Pasquarelli, qui se rappelle des frères comme de personnes douces, franches et très bavardes, et dévoués pour les habitués de la synagogue, où lui-même avait travaillé pour s'occuper de la sécurité.

"Il n'y avait aucune mauvaise pensée en eux", raconte-t-il devant le temple. "Lorsque nous préparions des événements ici, ils ne manquaient jamais à l'appel".

Ils aimaient parler aux officiers de police et étaient "quasiment tout le temps joyeux", ajoute-t-il. "L'un d'eux pouvait dire +hé, garde un oeil sur l'autre frère+. Ils voulaient toujours savoir si on allait revenir le jour suivant".

Des gens se regroupent devant le temple de Rodef Shalom, où se tiennent les funérailles des fères Rosenthal, le 30 octobre 2018, à Pittsburgh
Des gens se regroupent devant le temple de Rodef Shalom, où se tiennent les funérailles des fères Rosenthal, le 30 octobre 2018, à Pittsburgh ( Brendan Smialowski / AFP )

Plus tôt dans sa carrière, il se rappelle que l'un d'eux s'arrêtait chaque jour devant le poste de police, simplement pour discuter.

"Le personnel l'adorait", se remémore-t-il. "Pour moi, ils n'avaient absolument aucun handicap, ils étaient juste de chics types".

C'est lorsque leur photographie a été affichée avec leurs noms que M. Pasquarelli a été le plus ému. "Cela m'a touché, cela a touché mes autres associés. C'est professionnel et personnel", explique-t-il.

- "Un ange" -

Deborah Brower, qui a travaillé pendant des années pour une organisation prodiguant de l'aide aux deux frères, nommée ACHIEVA, pleure deux âmes qui "n'auraient pas pu être meilleures".

Cecil s'arrêtait régulièrement à son bureau pour apporter le courrier ou rendre visite. "Disons simplement qu'il avait un don pour le relationnel, la gentillesse et l'humour", rapport-t-elle. "Il n'apportait pas seulement le courrier, mais aussi la lumière".

Un jour, en se rendant au travail en transports en commun, elle se rappelle être tombée sur Cecil, qui s'était proposé de l'aider.

"Il m'a aidé à me diriger dans les rues et entre les différents bus", écrit-elle. "J'étais entre les mains d'un ange".

Le rabbin Jeffrey Myers, de la synagogue Tree of Life, en charge du service en leur honneur, avait dit avant la cérémonie que celle-ci célèbrerait "deux êtres humains extraordinaires".

Il ne peut y avoir aucune explication, a-t-il dit à la chaîne de télévision CNN, à leur mort insensée, comme à l'assassinat de neuf autres fidèles, abattus à bout portant.

Les deux frères ne manquaient jamais un service le samedi. Cette dévotion leur a coûté la vie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

L'opération SQLI s'effectue au prix de 18 euros par action...

Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

Veuillez trouver ci-dessous un communiqué de presse d'Aedifica (une société immobilière réglementée publique de droit belge, cotée sur Euronext Brussels), relatif à un rachat…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…