5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Peter Madsen, inventeur exalté et mégalo

| AFP | 257 | Aucun vote sur cette news
Peter Madsen parle à un policier à Dragoer Harbor au sud de Copenhague le 11 août 2017
Peter Madsen parle à un policier à Dragoer Harbor au sud de Copenhague le 11 août 2017 ( Bax Lindhardt / Scanpix Denmark/AFP/Archives )

Inventeur exalté, mu par une ambition dévorante confinant à la mégalomanie, le Danois Peter Madsen, mis en cause dans la mort de la journaliste Kim Wall, a fait de sa vie un défi permanent aux lois terrestres.

"Ma passion est de trouver des moyens de voyager vers les mondes au-delà du connu", écrivait l'inventeur autodidacte, qui avait adopté le sobriquet de "Rocket Madsen", sur le site de son association spatiale, RML Space Lab.

La journaliste suédoise Kim Wall, sur une photo diffusée le 12 août 2017 par sa famille
La journaliste suédoise Kim Wall, sur une photo diffusée le 12 août 2017 par sa famille ( Tom WALL / TT News Agency/AFP/Archives )

C'est à Copenhague, à bord de son sous-marin de 18 mètres, l'UC3 Nautilus, qu'il a embarqué le 10 août la journaliste Kim Wall pour un reportage.

Le tronc de la Suédoise, âgée de 30 ans, a été découvert lundi dans une baie non loin de Copenhague, lesté par un morceau de métal, la tête et les membres volontairement coupés.

Après avoir initialement déclaré l'avoir débarquée vivante près de la capitale danoise, Peter Madsen a expliqué que la journaliste était morte dans un accident survenu sur son sous-marin et qu'il avait jeté son corps à la mer.

Le Nautilus a coulé peu après le sauvetage de son capitaine, soupçonné de l'avoir sabordé pour dissimuler des preuves.

Officiellement, Peter Madsen est poursuivi pour "homicide involontaire par négligence". Mais les médias danois et suédois, qui suivent l'affaire nuit et jour, se perdent en conjectures et tentent de décrypter la personnalité du suspect.

- Foyer pas tranquille -

Peter Langkjær Madsen, 46 ans, a grandi dans la petite ville lacustre de Saeby, à une centaine de kilomètres de la capitale, dans un foyer qui n'était pas tranquille.

Sa mère a 36 ans de moins que son père restaurateur. Ses parents se séparent alors qu'il n'a que six ans et Peter est confié à cet homme autoritaire.

"Quand je pense à mon père, je pense aux enfants, en Allemagne, dont le père était commandant d'un camp de concentration", confie-t-il au journaliste Thomas Djursing, auteur d'une biographie publiée en 2014.

Au contact de cet homme épris d'histoire militaire, d'épopées navales et aériennes, l'adolescent se met à rêver de l'immensité spatiale.

A 15 ans, il fonde sa première entreprise, Danish Space Academy, pour acheter des pièces détachées dans l'espoir de construire une fusée.

Une femme dans le sous-marin privé UC3 Nautilus le 10 août 2017 dans la baie de Copenhague
Une femme dans le sous-marin privé UC3 Nautilus le 10 août 2017 dans la baie de Copenhague ( Anders Valdsted / Scanpix Denmark/AFP )

A la mort de son père, trois ans plus tard, il commence des études d'ingénieur qu'il abandonne dès qu'il estime en savoir assez.

Il met à l'eau en 2008 l'UC3 Nautilus, alors un des plus grands sous-marins privés au monde.

Parallèlement, il poursuit son ambition spatiale et parvient, en juin 2011, à lancer une fusée depuis une plate-forme flottante au large de l'île de Bornholm, en mer Baltique.

- Un homme en colère -

Peter Madsen près de Copenhague, le 11 août 2017
Peter Madsen près de Copenhague, le 11 août 2017 ( Bax Lindhardt / Scanpix Denmark/AFP/Archives )

Son demi-frère l'assure: Peter Madsen est "étrange", et sa différence le dessert aujourd'hui, mais il est aussi "très ouvert et affable" à qui sait se montrer curieux de lui, à mille lieues d'un homme capable de dépecer le corps d'une jeune femme.

"Vous pouvez demander à qui vous voulez, on vous dira +on n'a jamais vu ce côté en lui+", a confié à l'AFP Benny Langkjaer Egesø.

D'autres, qui le connaissent bien, insistent sur son tempérament erratique, son refus de la contradiction, ses sautes d'humeur soudaines.

Une femme présumée être la journaliste Kim Wall à bord du sous-marin privé UC3 Nautilus le 10 août 2017 dans la baie de Copenhague
Une femme présumée être la journaliste Kim Wall à bord du sous-marin privé UC3 Nautilus le 10 août 2017 dans la baie de Copenhague ( Anders Valdsted / Scanpix Denmark/AFP/Archives )

"Le fil directeur de sa vie, ce sont les conflits. Il a du mal à se mettre d'accord avec les autres, il a de grandes ambitions et veut tout faire à sa manière", résume ainsi Thomas Djursing.

Les premières fusées que "l'inventrepreneur" -- comme le décrit son site internet -- a propulsées dans l'espace, jusqu'à 8 kilomètres d'altitude, étaient issues d'un partenariat avec un ancien architecte de la Nasa, Kristian von Bengtson. Les deux hommes finissent par se brouiller en 2014 et Madsen crée RML Space Lab en espérant un jour tutoyer les étoiles.

"Je suis parfaitement conscient du fait que mon humeur est responsable du départ de Kristian et j'en suis désolé", reconnaîtra-t-il.

Peter Madsen se fait aussi des inimitiés dans le monde des sous-mariniers amateurs: alors que 25 bénévoles ont oeuvré à la construction du Nautilus, il récupère l'entière jouissance du sous-marin en 2015.

Peu auparavant, il écrit à certains qu'une "malédiction" pèse sur le Nautilus. "Cette malédiction, c'est moi. Il n'y aura jamais de sérénité sur le Nautilus tant que j'existerai".

Peter Madsen justifiait son indépendance par cette étrange formule: "je suis autoentrepreneur, c'est la force de la dictature".

D'après son demi-frère, il vivait des revenus de conférences qu'il donnait dans de grandes entreprises, de prestations pyrotechniques, de sponsors et de dons.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS